1.400 normes approuvées au Maroc – L’Institut Marocain de Normalisation (IMANOR) a approuvé, durant l’année 2021, un total de 1.400 nouvelles normes couvrant plusieurs secteurs industriels et de services, ce qui porte le nombre total à 16.000 normes marocaines.

1.400 normes approuvées au Maroc en 2021
1.400 normes approuvées au Maroc en 2021

Les nouvelles normes adoptées portent principalement sur l’efficacité énergétique, l’empreinte carbone, les villes durables, les matériaux de construction et le traitement des eaux usées, a indiqué vendredi l’Institut dans un communiqué publié à l’occasion de la célébration de la « Journée arabe de la normalisation » commémorée le 25 mars de chaque année par les organismes arabes de normalisation.

Placée sous le thème de « La normalisation, outil pour un monde arabe numérique durable » par l’Organisation arabe du développement industriel, de normalisation et des mines (OADIM), cette journée rappelle le rôle effectif des normes dans l’édification et l’organisation de la transformation numérique des institutions.

Conscient de cette importance, l’IMANOR s’emploie à accompagner cette transformation via l’adoption et la publication de normes à même de contribuer à la création d’un environnement numérique basé sur les technologies intelligentes et l’exécution de programmes de certification de conformité relatifs à la gestion des systèmes d’information.

Cette Journée constitue ainsi l’occasion de mettre en lumière les réalisations importantes accomplies par le Maroc dans ce domaine et de stimuler l’ensemble des acteurs pour une action collective en faveur du développement des activités de normalisation et leur permettre d’accompagner les évolutions que connaît le pays dans divers domaines, a relevé l’IMANOR.

Notant que d’autres normes nationales ont été élaborées en lien avec la restauration du patrimoine urbain, la mobilité électrique, ainsi que les préparations cosmétiques, l’IMANOR précise avoir poursuivi l’attribution de certificats de conformité pour les masques sanitaires, délivré près de 100 nouveaux certificats pour les produits et systèmes de gestion et de bonnes pratiques de fabrication.

En réponse aux demandes des opérateurs économiques, l’Institut a développé de nouveaux programmes de certificat de conformité dédiés notamment aux produits cosmétiques bio et naturels, aux cahiers scolaires, et au contrôle de qualité dans les structures industrielles.

En 2022, l’action de l’IMANOR suivra la même tendance en œuvrant à nouer de nouvelles coopérations avec divers acteurs, L’objectif étant d’enrichir l’actif national de normes et de renforcer la présence du Maroc au sein des organisations internationales œuvrant dans la normalisation, en particulier au niveau africain, et élargir les programmes de certificats de conformité pour inclure les domaines importants pour l’économie marocaine.

La finalité étant de fournir les outils nécessaires au suivi de la qualité des produits industriels et l’amélioration de la compétitivité des produits marocains, notamment au niveau des exportations, a conclu le communiqué.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.