Bien que la plupart des agrégats, tirés de plusieurs sources soient officiels jusqu’à fin décembre 2020, une petite partie des chiffres de détail de 2020 sont estimés par nos soins et il est possible qu’il en résulte de légers écarts avec de futures données définitives.
En 2018, avec 1/500e des émissions globales de gaz à effet de serre, le Maroc se positionnait 47e place dans le classement des émissions totales de 160 pays[4]. Dans ce classement, 18 pays cumulent 4/5e des émissions globales (dans l’ordre) : la Chine (30.8%), les États-Unis (14,9%), l’Inde (7.3%), la Russie, le Japon, l’Allemagne, la Corée du Sud, l’Iran, l’Indonésie, le Canada, l’Arabie Saoudite, le Mexique, l’Afrique du Sud, le Brésil, la Turquie, l’Australie, le Royaume-Uni et l’Italie (0.97%). Quant aux pays dont les émissions de gaz à effet de serre sont égales ou inférieures à celles du Maroc et se classant à plus de la 47e place, ils ne cumulent que 5.4% des émissions globales !
cop26
La Figure 1 montre la segmentation des émissions de gaz à effet de serre par l’énergie au Maroc en 2020.
Figure 1 Segmentation des émissions de gaz à effet de serre par l’énergie au Maroc en 2020
Après avoir augmenté de +0.4% par rapport à l’année précédente, les émissions de gaz à effet de serre par l’énergie consommée au Maroc auraient atteint 63’953 Gg en 2020 (millions de tonnes d’équivalent CO2) et auraient évolué comme indiqué dans la Figure 2.
cop26 1
Figure 2 Evolution de la part électricité / non électricité des émissions de gaz à effet de serre
En 2020, les émissions de gaz à effet de serre se décomposent comme suit :
cop26 3
Figure 3 Carte des émissions de gaz à effet de serre par habitant4
Bien entendu, les émissions dues aux 6’988 GWh d’électricité renouvelable d’origine éolienne, solaire et hydraulique sont nulles. En conséquence, les émissions de gaz à effet de serre dues à l’énergie consommée au Maroc mènent à 1.78 tonnes d’équivalent CO2 par an et par habitant en 2020. La Figure 3 montre la carte des émissions par habitant et on y voit que le Maroc, avec un chiffre pratiquement identique à celui de la Tunisie, double de celui de la Mauritanie et moitié de celui de l’Algérie, se trouve juste dans le bas du groupe central (troisième).
En 2020, les 1.78 tonnes d’équivalent CO2 par habitant se répartissent comme suit :
cop26 3
Figure 4 L’émission de gaz à effet de serre par l’électricité produite (bleu) ou livrée (rouge)
La carte des émissions des gaz à effet de serre rapportée aux revenus, exprimés en US$ à parité de pouvoir d’achat de l’an 2000, est représentée sur la Figure 5.
cop26 4
Figure 5 Carte des émissions de GES rapportées au PIB en US$ en parité de pouvoir d’achat de 20004
Ici encore, le Maroc et la Tunisie (avec 0.24) sont placés dans le groupe intermédiaire alors que la Mauritanie n’émet que 0.18 et l’Algérie 0.31 kg d’équivalent CO2 par US$ en PPA de 2000.
Par Amin BENNOUNA (sindibad@uca.ac.ma)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :