Agrivoltaïsme : pourquoi installer des panneaux solaires sur des cultures agricoles ?

Cette technique mêlant production agricole et production d’énergie photovoltaïque sur une même parcelle, consiste à placer au-dessus de certaines cultures des persiennes photovoltaïques.

L’agrivoltaïsme, aussi appelé agrophotovoltaïque, agriénergie ou encore “solar sharing” en anglais, est une pratique qui consiste à couvrir certaines productions agricoles de panneaux photovoltaïques amovibles et orientables. Le but principal ? Protéger les cultures contre les intempéries.

Dans une moindre mesure, l’agrivoltaïsme permettrait également de produire de l’énergie verte, même si ce n’est pas l’objectif affiché. Cette pratique agricole émergente vise à répondre à deux défis majeurs pour la planète au XXIème siècle : d’abord, pallier les aléas climatiques qui menacent les rendements agricoles, à l’aide de sortes de parasols géants. Ensuite, produire une énergie renouvelable, et ce sans avoir à artificialiser des terres arables pour y installer des panneaux solaires.

Essor de l’agrivoltaïsme en Asie

La notion d’agrivoltaïsme est apparue pour la première fois en 1981, dans la bouche d’Adolf Goetzberger et Armin Zastrow, qui étudiaient pour la première fois la cohabitation d’une production électrique photovoltaïque et d’une production agricole. Ils avaient mis en place une configuration type, avec des panneaux à deux mètres du sol, espacés d’au moins trois fois leur hauteur.

L’inclinaison des panneaux correspondait à la latitude. Le duo en est arrivé à la conclusion que le rayonnement obtenu était presque uniforme sur la journée, et qu’il correspondait à deux-tiers du rayonnement global sur une parcelle témoin. Par la suite, les premiers projets d’agrivoltaïsme se sont développés en Asie, et notamment au Japon, où l’on constate un fort étalement urbain, au détriment des terres agricoles, avant de faire des émules en Corée du Sud, en Malaisie mais aussi au Vietnam.

L’agrivoltaïsme, une technique qui doit encore faire ses preuves

Aujourd’hui, plusieurs expérimentations sont en cours, dans le but d’une commercialisation très prochaine des systèmes agrivoltaïques.

Image par défaut
Tachfine ELKENDOUSSI
Publications: 6

Laisser un commentaire