L’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE) et le Centre Régional d’Investissement de Dakhla-Oued Eddahab (CRI DOE) ont signé, lundi 30 mai, une convention de partenariat dans l’objectif d’accélérer la transition vers une industrie bas carbone dans la Région Dakhla-Oued Eddahab.
“Le CRI DOE et l’AMEE ont conclu une convention de partenariat qui a pour objectif la mise en place des mesures d’économie d’énergie et d’actions de sensibilisation sur l’économie verte et l’efficacité énergétique”, indique un communiqué conjoint des deux organismes.
Ainsi, le CRI de Dakhla Oued Eddahab déclenche un nouveau chantier dédié à l’économie verte, en privilégiant la logique d’une économie circulaire intégrant les spécificités et les potentialités locales, ajoute le communiqué.
À travers cette convention, l’AMEE s’engage à contribuer à l’élaboration des différentes études et analyses lancées par le CRI DOE, relatives à la décarbonation et l’efficacité énergétique au niveau de la région de Dakhla Oued Eddahab.
Au cours de la cérémonie de signature, le Directeur Général de l’AMEE, Saïd Mouline, a déclaré que l’abondance des ressources naturelles existantes dans la région de Dakhla Oued Eddahab nécessite d’apporter une attention particulière au respect et à la protection de l’environnement dans la région.
En outre, M. Mouline a saisi l’occasion également pour féliciter le CRI Dakhla-Oued Eddahab pour les efforts déployés et les avancées réalisées en termes d’investissement dans la région.
De sa part, le Directeur Général du CRI Dakhla-Oued Eddahab, Mounir Houari, a rappelé la volonté du CRI DOE de s’inscrire dans la dynamique énergétique et environnementale actuelle, en se servant de l’appui et de l’expertise de l’AMEE dans le domaine de l’énergie afin de mener à bien les missions du CRI.
Cette convention prévoit également des actions de renforcement des capacités des responsables et des cadres du CRI DOE en charge de la facilitation, de l’accompagnement, de la veille et de l’offre territoriale, ainsi que d’accompagner les porteurs de projets de production industrielle propre et les investisseurs dans la réalisation de leurs projets d’investissement, fait remarquer la même source.
Concernant l’aspect communication et sensibilisation, les représentants de l’AMEE accompagneront le CRI DOE dans la mise en œuvre des actions de sensibilisation des industriels de la région sur les mesures d’efficacité énergétique et la décarbonation, notamment chez les entreprises exportatrices ou leurs associations et ce via l’organisation des webinaires et des journées d’information.
Cette convention s’inscrit aussi dans le cadre de la War Room Green Economy qui vise la mise en place d’un cadre attractif pour l’émergence d’un écosystème favorable à l’économie verte, qui permet de générer de l’emploi pérenne, de soutenir l’industrie marocaine à substituer les importations et augmenter les exportations tout en décarbonant ses process, d’améliorer la balance commerciale, et de relancer l’économie post-covid à travers une banque de projets, conclut le communiqué.
Sommet euro-méditerranéen: M. Chami appelle à une réforme profonde des systèmes de santé et de mode de production
Khalid Safir: Les lois confèrent aux communes des attributions importantes relatives à l’offre des services dans le domaine de la distribution de l’eau potable
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*

*






Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.
Le Vert – Copyright © 2017

source

Laisser un commentaire