"Le Maroc est un hub crucial de la région du Maghreb. C'est le pays de l'ouverture vers l'Afrique, vers le Sahel, un espace de relations crucial pour l'Europe et un pays qui connaît une transition politique institutionnelle très importante et s'érige presque en modèle", a déclaré le président de la Délégation du Parlement européen pour les relations avec les pays du Maghreb (DMAG), Andrea Cozzolino.
Evoquant le système politique marocain, M. Cozzolino a cité l'exemple des élections du 8 septembre 2020, auxquelles "environ 3 millions de femmes et d'hommes ont pu participer pour la première fois, principalement des jeunes", estimant que cela constitue un véritable tournant. "C'est la première fois que les partis islamistes ne sont pas majoritaires au Parlement marocain, il y a donc une nouveauté absolue de ce point de vue".
"Le Maroc est un point de référence pour nous en ce qui les grands défis, notamment l'énergie. C'est là que se trouve la plus importante plateforme de production d'énergie solaire au monde, qui est aussi une condition essentielle pour relever le défi de l'hydrogène vert dont on parle tant en Europe", a-t-il énuméré. Pour toutes ces raisons, "Les relations avec le Maroc sont des relations décisives et cruciales".
 

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.