Merci de désactiver le bloqueur de publicité avant de naviguer sur notre site.
En diplomatie, domaine réservé par excellence au Roi, le Maroc bouil­lonne d’idées et d’initiatives. La dernière en date a été de réacti­ver le dialogue des pays africains… + Lire la suite…

En diplomatie, domaine réservé par excellence au Roi, le Maroc bouil­lonne d’idées et d’initiatives…

L’éclairage pèse à lui seul près de la moitié de la consommation d’énergie dans le bâtiment au Maroc. Il représente jusqu’à 45% de la consommation énergétique annuelle, a indiqué, lundi à Rabat, le ministre de l’Energie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rabbah, lors d’un atelier de recherche sur le projet de conception d’une plateforme de “Recherche & Développement & Innovation & Industrialisation (R&D&I&I) sur les systèmes d’éclairage naturel actifs”. A l’échelle mondiale, ce taux atteint 30 à 40%, selon l’Agence internationale de l’énergie.
Le programme “R&D&I&I” vise à favoriser l’émergence et le développement d’une industrie marocaine avant-gardiste en matière de systèmes d’éclairage naturel et hybrides, a précisé Rabbah. A noter que le département a sollicité le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB, France), afin d’accompagner le Maroc dans la conception d’une plateforme dédiée aux technologies innovantes de l’éclairage. Ce projet vise à promouvoir l’efficacité énergétique dans le bâtiment, à travers le remplacement des lampes et luminaires existants par des produits neufs plus économes en énergie.
 
 

source

Laisser un commentaire