Le miracle n’a pas eu lieu, et Rayan n’a pu être sauvé malgré tous les moyens déployés. C’est un drame pour la famille, et pour tout le pays qui a partagé son espoir,… + Lire la suite…

Le miracle n’a pas eu lieu, et Rayan n’a pu être sauvé malgré tous les moyens déployés. C’est un…

Cohérence de l’éclairage public, valorisation des sites historiques et efficacité énergétique. Ce sont les trois objectifs fixés pour le Schéma directeur d’aménagement lumière (SDAL) de Casablanca. L’étude pour ce chantier vient d’être lancée officiellement. Suite à un appel d’offres international, Lydec (délégataire des services de distribution d’eau, d’électricité, d’assainissement et d’éclairage public) a confié cette mission au bureau d’études “Ombrages Canada”. Ce dernier est assisté par ICP Maroc, Artelia France et un expert en urbanisme. Retrouver plus de détails dans L’Economiste du 10 février 2017.
 

source

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :