menuRUBRIQUES
Suivez-nous :
|
Plus de la moitié des Casablancais reconnaissent faire un usage inefficace des ressources énergétiques, mais nombreux d’entre eux sont sensibles à prendre en considération le critère d’économie d’énergie pour le choix de futurs équipements.
Le 27 mai 2021 à 15h17
Plus de la moitié des Casablancais reconnaissent faire un usage inefficace des ressources énergétiques, mais nombreux d’entre eux sont sensibles à prendre en considération le critère d’économie d’énergie pour le choix de futurs équipements.
La fondation Heinrich Böll Rabat a mené une étude qui permet de donner un aperçu sur le contexte national actuel pour le cas de l’énergie électrique, et de présenter la stratégie nationale d’Efficacité énergétique et ses applications sectorielles.
Réalisée par la professeure et ingénieure Touria Barradi, cette étude porte également sur un diagnostic des pratiques quotidiennes en termes de consommation électrique de deux groupes cible (citoyens et organisations de la société civile) de leur prédisposition à l’application de mesures d’efficacité énergétique et de leur attitude globale, vis-à-vis de la question. Et ce, à travers une enquête terrain menée à Casablanca, qui a porté sur 204 lieux, répartis entre appartements, maisons, villas et commerces.
Les résultats clés de l’enquête sont les suivants:
– Plus de 80% des personnes interviewées sont pour la rationalisation de la consommation et la mise en place des mesures d’efficacité énergétique,
– Plus de la moitié des citoyens interpellés reconnaissent faire un usage inefficace des ressources énergétiques,
– Chauffer l’eau grâce à l’énergie solaire, est une idée intéressante à laquelle adhère la majorité des foyers,
– De nombreux citoyens sont sensibles à prendre en compte le critère d’économie d’énergie, pour le choix des futurs équipements.
Par ailleurs, par catégorie de local, basé sur les appréciations des citoyens interviewés à propos de leurs consommations d’électricité, l’étude fait ressortir une bonne cohérence avec les niveaux d’éclairage naturel des locaux.
Un éclairage naturel suffisant réduit bien évidemment la consommation d’énergie nécessaire pour l’éclairage du local. La consommation liée à l’éclairage est plus faible quand le niveau d’éclairage naturel est plus important (maison, villa).

Concernant les équipements électroménagers, qui sont les plus nombreux à être utilisés dans les foyers (quel que soit la catégorie) que dans les locaux commerciaux, ils affichent une consommation prépondérante par rapport à toutes les autres composantes du parc d’équipements dans les maisons et villas. Quant à la valeur élevée perçue par les commerçants pour cette catégorie, elle serait liée essentiellement au besoin de la bonne conservation des produits et au bien-être de la clientèle.
Les proportions allouées aux postes de consommation de l’énergie électrique font ressortir un décalage entre la conviction de certains citoyens, soit ce qu’ils pensent consommer, et la réalité pratique, c’est à dire ce qu’ils consomment vraiment.
Ce sont les réfrigérateurs qui sont responsables de la grande partie de la consommation de l’énergie électrique dans les foyers (environ 45%) à cause notamment de leur fonctionnent permanent. Ils sont suivis, mais de loin, par l’éclairage et les postes de TV.
Les résultats de l’enquête, révèlent que les habitants des villas et maisons sont conscients de la consommation élevée de ces catégories précitées alors que les convictions à ce sujet des résidents des appartements méritent d’être réajustées, d’où un besoin d’information et de sensibilisation.
Pour les foyers ou locaux commerciaux disposant d’eau chaude sanitaire, l’enquête s’est intéressée à la source de chauffage employée. Les résultats affichent que le solaire thermique semble s’être introduit «timidement» dans les logements de type villas et maisons, mais reste quasiment inexistant dans les appartements, que ce soit en mode d’installation «individuelle» ou «collective» (cas des immeubles). On identifie par ce constat un gisement conséquent pour les installations de chauffe-eau solaires dans les foyers.

Le recours aux panneaux solaires, notamment pour le chauffage de l’eau sanitaire, semble intéresser l’ensemble des foyers, quelque soit leur nature. Quant aux locaux commerciaux, le plus faible taux se justifie par le manque d’espace favorable à l’installation des panneaux solaires. De même que l’usage en serait limité au seul poste de l’éclairage, or les intermittences de la source solaire et le recours aux batteries de stockage, pourraient constituer un frein qui n’encourage pas les commerçants à investir dans cette solution.
La prédisposition des consommateurs pour investir dans l’éclairage économique est plus importante quand l’éclairage naturel est insuffisant et que la consommation de l’éclairage est élevée (cas des appartements et commerces..)
Les conditions de confort thermique semblent interpeller à des niveaux similaires, les différentes catégories de consommateurs. Les habitants des villas et maisons se trouvent en tête de liste, car ils sont en général mieux informés du bien-être que procurent l’isolation thermique et le double vitrage. Ils sont également les mieux aisés pour effectuer ces aménagements.
Enfin, la majorité des consommateurs ont choisi des subventions de l’Etat comme mode d’accompagnement financier aux projets d’efficacité énergétique.
Le 27 mai 2021 à 15h17
Des pistolets connectés, qui ne répondent qu’à des personnes identifiées au préalable, pourraient être commercialisés cette année aux Etats-Unis, où les législateurs sont dans l’impasse […]
L’Office national de l’électricité et de l’eau potable a annoncé la mise en service, les 10 et 12 janvier courant, de deux nouveaux postes de transformation électrique dans les provinces d’Essaouira et de Nouaceur.
Pour protester contre le “mépris” du ministère de la Santé et de la protection sociale, la Confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc appelle ses membres au port d’un brassard noir, lundi 17 janvier, lors de l’exercice de leurs fonctions pharmaceutiques.
Les Entreprises du Médicament au Maroc rassurent, à leur tour, sur la disponibilité des médicaments au niveau des pharmacies au Maroc.
Le projet Label Commune Citoyenne démarre ses activités avec le lancement de l’appel à candidature auprès des communes désireuses d’intégrer le processus de labellisation. La période de l’appel à candidature s’étale du 12 janvier au 11 mars 2022.
Le numéro de décembre 2021 de la Revue de Police a été dédié à la cybersécurité. Il explique que si le numérique permet un certain nombre d’opportunités de développement économique, de souveraineté et de bonne gouvernance, il est aussi porteur de risques et de menaces. 
Le programme d’urgence comprendra la réhabilitation des structures recevant les patients infectés par le Covid-19 à l’hôpital Ibn Rochd, au Centre hospitalier Ain Sebaa, à la morgue de la faculté de médecine de Casablanca, ainsi que dans les hôtels qui accueillent les patients atteints du Covid-19.
Le Maroc figure parmi les cinq pays africains qui ont atteint l’objectif des Nations unies, consistant à vacciner 10% de la population contre le coronavirus avant fin septembre dernier et 40% avant la fin de l’année 2021.
Un hôpital de campagne pour le traitement des personnes infectées par la Covid-19 a été aménagé au sein du Centre hospitalier universitaire Mohammed VI de Marrakech.
Le Conseil du gouvernement a adopté, jeudi 13 janvier, le projet de décret n°2.21.216 fixant les modalités d’octroi, aux coopératives, de l’autorisation exceptionnelle de traiter avec les tiers.
La Marocaine des jeux et des sports (MDJS) revient sur le parcours glorieux des Lions de l’Atlas en sept récits méconnus de l’histoire du football marocain, que les moins de 40 ans ne peuvent (peut-être) pas connaître……
Infinix a dévoilé son tout nouveau-né de sa série haut de gamme le Note 11 Pro. Avec ce produit, la marque offre une puissance et des performances plus rapides, plus fortes et plus efficaces en tirant parti d’une combinaison unique de technologies de pointe pour créer sa gamme impressionnante et abordable de smartphones….
Accompagnement des opérateurs installés dans les différentes zones, solutions d’énergie verte, maintien de l’activité et accueil de nouvelles sociétés durant la pandémie. Zoom sur la plateforme industrielle du groupe Tanger Med….
Avec son Huawei nova 8i, le groupe Huawei entend séduire sa plus jeune clientèle. Pour cela, il a conçu un smartphone intelligent capable de se recharger entièrement en moins d’une heure et d’interrompre les notifications d’appels pendant les moments de gaming !…
Sanofi Maroc et la Société marocaine d’endocrinologie diabétologie nutrition ont organisé, samedi 18 décembre, la cérémonie de remise des prix de la quatrième édition du Prix Sanofi de recherche en diabète….
Marsa Maroc met en ligne son nouveau site web et offre de nouveaux e-services à ses clients….
La crise du Covid n’en finit pas de faire des dégâts. À Marrakech, un pan entier de l’économie a été condamné, provoquant fermetures et chômage. Reportage et témoignages d’acteurs sur la situation dramatique que vit la ville ocre.
ROUN UP. Selon des experts, les atouts et opportunités du Royaume laissent présager une reprise économique en 2022. Néanmoins, l’inflation mondiale, l’augmentation des taux d’intérêt et le coût de l’énergie sont les principales contraintes à prendre en compte cette année.
ROUND UP. Les faibles taux de remplissage des barrages au niveau des bassins de Moulouya, Oum Errabiâ et Tensift menacent l’approvisionnement en eau potable des villes qui en dépendent. En cause, le retard des projets de construction de barrages et de stations de dessalement de l’eau de mer. Un programme d’urgence a été mis en place.
L’ancien secrétaire particulier du défunt chef d’État-major Gaïd Salah a été condamné, lundi 10 janvier, pour “haute trahison”. Hasard ou pas, Guermit Bounouira a été condamné à mort le même jour que la diffusion d’une vidéo dans laquelle il porte, depuis sa prison, de graves accusations contre l’actuel chef de l’armée.
Le nouveau pont sur le boulevard Mohammed VI et le centre de maintenance et de remisage des lignes de tramway T3 et T4 et de BHNS L5 et L6, devraient être prêts vers le mois de juin 2022. Les études pour la réalisation de la trémie de la Résistance sont en cours d’élaboration. La ligne L6 du BHNS sera prolongée de quatre stations. Le point sur ces grands projets de mobilité à Casablanca.
Le conseil d’administration de la Caisse marocaine des retraites a approuvé la nouvelle vision stratégique de la Caisse et son plan d’action pour la période 2022-2024.
Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24
Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.
Abonnez-vous à la newsletter
Tous droits réservés © 2018 – Medias24.

source

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :