Les labels nationaux et les systèmes de certification des bâtiments au Portugal et au Maroc ont été au centre d’un webinaire organisé par l’Agence portugaise de l’énergie (ADENE) et par l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE).
L'Agence portugaise de l'énergie (ADENE) et l'Agence marocaine pour l'efficacité énergétique (AMEE) ont organisé, lundi 13 décembre dernier, un webinaire conjoint: «Labels nationaux et systèmes de certification au Portugal et au Maroc: leçons apprises».
Animé par des intervenants provenant du Maroc et du Portugal, le webinaire organisé par l’Agence portugaise de l’énergie (ADENE) et l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE) s’est essentiellement articulé sur les leçons à capitaliser, les défis et les réussites relatifs aux labels nationaux et les systèmes de certification des bâtiments dans les deux pays.
 
Le secteur du bâtiment figure parmi les plus énergivores au Maroc et au Portugal, d’où l’importance de ce webinaire qui a permis de réfléchir et de discuter de l’efficacité énergétique, qui occupe une place importante dans le dispositif de la transition énergétique, indique un communiqué de l’AMEE.
 
Cette rencontre a aussi été l’occasion de développer les liens de partenariat que l’AMEE entretient avec l’ADENE, mais également de partager les expériences, les pratiques optimales et les problèmes communs dans ce domaine.
 
Intervenant à cette occasion, Nelson Lage, président du Conseil d’administration de l’ADENE, a souligné que «la coopération avec l’AMEE est une priorité pour nous et nous nous concentrons sur le renforcement de cette coopération car nous avons beaucoup à apprendre les uns des autres».
 
De son côté, Saïd Mouline, directeur général de l’AMEE, a rappelé l’historique de la relation entre les deux agences, précisant que certaines similitudes énergétiques et climatiques, font en sorte que certaines solutions sont adaptées dans les deux pays.
 
«La chance d’avoir une stratégie nationale du développement durable portée au plus haut niveau de l’état donne un soutien politique fort pour convaincre tous les partenaires et acteurs afin de mettre en œuvre les mesures d’efficacité énergétique et des projets dans ce domaine», a-t-il déclaré.
 
Le directeur général de l’AMEE a aussi rappelé l’importance de l’implication du secteur privé afin de produire localement les matériaux de construction permettant une meilleure efficacité énergétique dans le secteur du bâtiment.
Voitures électriques: l’IRESEN et l’AMEE lancent un AMI pour bénéficier d’une donation de bornes de recharge iSmart
Vidéo. Lettre royale à la COP26, taxe verte du PLF 2022, gaz algérien…Voici l’avis de Saïd Mouline, DG de l’AMEE
Bâtiments résidentiels et tertiaires: l’AMEE lance un projet pour un référentiel de classification énergétique
Vidéo. L’AMEE abrite désormais une «War Room Green Economy», pour la promotion des projets verts
Vidéo. Saïd Mouline, DG de l’AMEE: «nous avons une carte à jouer, sur le continent, pour l’efficacité énergétique»
Économie verte: le groupe BCP signe une convention de partenariat avec l’AMEE
Tétouan: un nouvel incubateur pour accompagner les jeunes entrepreneurs
Collectivités territoriales: le ministère de l’Intérieur joue la carte de la transparence
Aéronautique: le ciel se dégage pour les industriels marocains
Mouvement populaire: Mohammed Ouzzine mobilise pour succéder à Mohand Laenser
Tourisme: la taxe aérienne ne passe pas
Sahara: voici ce qu’il faut retenir de la première tournée régionale de De Mistura
Bourse: le marché va croitre au ralenti en 2022
L’alcool et les casinos sauvent le budget de la mairie de Tanger
Sidi Bennour: cinq ans de prison pour tentative de viol sur mineur dans un cimetière
Bitcoins et blanchiment: deux autres réseaux démantelés à Marrakech et à Safi
Revue du web. CAN 2021: les internautes prudents avant le match Maroc-Malawi
Histoire: en 1957 fut lancée la première édition de la CAN à Khartoum
Mouloudia d’Oujda: quatre joueurs saisissent la FRMF pour impayés
WAC: Said Naciri fait son mea culpa sur la mauvaise gestion des litiges
Comment Rachid Andaloussi a assaini les finances du Raja, avant de partir
Saisissez votre adresse email pour recevoir la newsletter du Le360
Covid-19: le Maroc devrait-il rouvrir ses frontières avant le 31 janvier?
Saisissez votre adresse email pour recevoir la newsletter du Le360

source

Laisser un commentaire