Connectez-vous
Abonnez-vous !
Découvrez l’offre de lancement du Desk
En janvier dernier, le Libanais Butec Group annonçait la signature d’un accord pour l’acquisition de 17 filiales du groupe français Engie en Afrique. Ces entreprises opèrent notamment dans les domaines de l’énergie, de la maintenance, de la climatisation et du facility management. Il était question d’une quinzaine de pays, installées entre le Maroc, l’Afrique du Sud, la Côte d’Ivoire ou encore le Burkina Faso.

Au Maroc, cette acquisition à l’international se caractérise par la prise de contrôle exclusive de deux filiales&#160: Engie Services Maroc, intégrateur de services à l’énergie et expert en efficacité énergétique, qu’on retrouve à Casablanca, mais aussi Cofely Tanger, propriété de Cofely Contracting Maroc, n’étant plus active et elle-même filiale de Engies Services Maroc.

L’opération de concentration a d’ores et déjà été notifiée au Conseil de la concurrence, apprend-on, précisant un délai dans lequel les tiers intéressés sont invités à faire connaître leurs observations, 10 jours à partir du 11 février.
Cette page nécessite JavaScript pour être affichée.
JavaScript est activé par défaut dans votre navigateur, mais il semble avoir été désactivé.
Pour l’activer à nouveau, suivez ces instructions, puis actualisez cette page.

source

Laisser un commentaire