Merci de désactiver le bloqueur de publicité avant de naviguer sur notre site.
Ras-le-bol! L’expression re­vient systématiquement face à l’anarchie des «gilets jaunes». Il ne s’agit pas du mouvement so­cial sorti manifester en France… + Lire la suite…

Ras-le-bol! L’expression re­vient systématiquement face à l’anarchie des «gilets jaunes». Il ne s’…

La puissance installée en énergie électrique vient d’être renforcée dans la région de Fès avec l’entrée en service d’un nouveau poste de transformation électrique 225/22 kV à Imouzzer.
Réalisé par l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), ce nouveau poste de transformation électrique 225/22 kV a nécessité un investissement de 92 millions de DH. L’ouvrage comprend un nouveau Poste 225 KV d’une puissance de 2×70 MVA, un poste 22KV abritant des cellules MT types ouvertes avec deux travées arrivées, huit travées départs et une travée couplage ainsi que des lignes 225 KV de longueur de 2km.
Sa réalisation s’inscrit dans le cadre du développement du réseau de transport d’énergie électrique dont l’objectif est de renforcer, sécuriser et améliorer la qualité de l’alimentation en énergie électrique ainsi que la satisfaction de la demande croissante de la ville d’Imouzzer et des régions de Bhalil, d’Ait Sebaa, de Laqsir et d’Ain Cheggagqui.
Ces zones connaissent le lancement de plusieurs projets de développement, notamment le nouveau Parc industriel Ain Cheggag. Avec ce nouveau projet, la puissance installée totale dans la région de Fès est passée de 740 à 880 MVA.
 

source

Laisser un commentaire