Le Maroc, qui est classé au cinquième rang mondial de l’Indice de performance climatique (Climate Change Performance Index – CCPI), dispose d’un « excellent potentiel de production d’énergies renouvelables » et continue de promouvoir de nombreux projets importants dans la production de l’énergie solaire, écrit le site d’information chilien « El Periodista ».
La publication chilienne souligne que « le Maroc s’est classé cinquième dans le monde, suivi du Chili, dans l’édition 2022 du prestigieux classement de CCPI, après le Danemark, la Suède, la Norvège et le Royaume-Uni ».
Selon le rapport CCPI 2022, le Maroc est reconnu comme un « leader ambitieux » dans les négociations internationales sur le climat, poursuit le média chilien, qui souligne la tendance à la hausse des énergies renouvelables et « l’excellent potentiel du Maroc en la matière ».
« Comme les années précédentes, écrit El Periodista, le Maroc est très bien classé dans les catégories ‘émissions de gaz à effet de serre’, ‘consommation d’énergie’ et ‘politique climatique’. La tendance des énergies renouvelables dans le pays est élevée », ont commenté les auteurs du rapport.
Le média chilien rappelle que dans le rapport 2021 du CCPI, le Maroc était arrivé à la huitième place avec un score global de 71,64 points sur les 68 pays étudiés, représentant 92% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.
Sur le plan continental, le Maroc se classe au premier rang des pays les plus performants en Afrique, devant l’Egypte (21e), l’Afrique du Sud (39e) et l’Algérie (53e), note « El Periodista ».
Le média chilien, qui indique que « le Chili, comme le Maroc, est dans le top 6, dépassant des pays comme la France, l’Allemagne, l’Espagne, la Chine et le Japon ».
Les experts du CCPI soulignent « les progrès réalisés dans les investissements dans le secteur des transports publics et dans les réglementations en matière d’efficacité énergétique », relevant toutefois « des faiblesses dans les secteurs de l’agriculture et de la construction ».
Le CCPI, publié chaque année depuis 2005, à l’initiative de Germanwatch, NewClimate Institute et Climate Action Network International, est un outil de surveillance indépendant pour suivre les performances de protection climatique d’environ 70 pays.
L’objectif du CCPI est d’améliorer la transparence de la politique climatique internationale et de comparer les efforts et les progrès de chaque pays en matière de protection du climat.
RM
Partageons un autre regard sur l’actualité
Découvrez la nouvelle application LeSiteInfo à télécharger, disponible sur iOS et Android
LeSiteInfo FR
LeSiteInfo FR
LeSiteInfo FR

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.