La Guinée abrite depuis hier, mercredi 25 mai 2022, le forum africain de l’efficacité énergétique et de la maîtrise de l’énergie. Ce forum réunit des entreprises africaines évoluant dans le domaine de l’énergie sur le continent, avec pour but de permettre des échanges autour de « l’électrification de l’Afrique par les africains ». Et, ce jeudi, ce forum a permis à l’association des entrepreneurs d’électricité en Guinée (AEEG) de signer « une convention cadre » avec une vingtaine d’entreprises marocaines évoluant dans le domaine de la fabrication de matériels électriques. Ce partenariat va permettre à l’AEEG de bénéficier de l’expertise marocaine qui est le leader dans le domaine en Afrique, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.
Pour l’association des entrepreneurs d’électricité en Guinée, nouer de partenariat avec ces 22 entreprises marocaines membres de la fédération nationale de l’électricité, de l’électronique et des énergies renouvelables (FENELEC) est un pas vers l’électrification de toute la Guinée (y compris les zones rurales). Et, la présente convention qui vient d’être signée le temps d’assouvir cette ambition d’électrification de la Guinée.
« C’est une convention de coopération dans le secteur de l’électricité. Aujourd’hui, le Maroc est électrifié à 100% ; donc, on profite de l’occasion pour signer un partenariat gagnant-gagnant pour chercher le modèle du Maroc afin de l’appliquer en Guinée. Elle (la convention) va durer le temps nécessaire pour que la Guinée soit électrifiée. Toutes les zones de la Guinée sont ciblées, mais surtout l’électrification rurale. Donc, on met un accent sur l’électrification rurale. D’abord il y a le réseau conventionnel avec EDG (électricité de Guinée), il y a l’énergie renouvelable avec les panneaux solaires et les réseaux hybrides qui seront construits avec AGER. Donc, tous ces secteurs seront représentés par AEEG et les marocains. Les marocains avec lesquels on a signé cette convention sont des fabricants et nous nous sommes des installateurs. Dans les années 1970, les marocains étaient comme nous ; et, nous on veut être comme eux en 2025 ou 2030 », a dit Mamady Kaba, président de l’AEEG.
La Guinée dispose d’un potentiel énergétique de 6223 MW en hydroélectricité ; et, ces dernières années, le pays a connu une certaine évolution dans la production et la desserte en électricité. Mais, les besoins en électricité restent encore énormes partout sur le territoire national. Et, c’est là tout le sens de la signature de cette convention avec ses entreprises marocaines.
« La première des choses est que vous êtes un pays très jeune, très dynamique et vous représentez un potentiel qui est énorme. La deuxième est qu’on se sent très bien en République de Guinée, il ne s’agit pas que de faire des affaires pour les faire. Il faut faire les affaires dans un environnement qui est agréable. La troisième est que vous avez un potentiel en énergie qui est juste énorme. Votre pays a connu des évolutions qui sont très fortes ces dernières années. Vous avez une production qui est pratiquement de 300 MW et le besoin est beaucoup plus que ça. Donc, il reste beaucoup à faire. On a été sollicité par nos homologues guinéens pour échanger avec eux notre expérience réussie au Maroc, parce que je rappelle que le Maroc est électrifié à 100% ; et, cela a été fait à 100% par des entreprises marocaines et à pratiquement 100% par des produits marocains. Donc, nous voulons aujourd’hui échanger, apprendre avec vous et partager avec nos homologues guinéens cette expérience pour faire vite, efficace et compétitif. La quatrième est que la Guinée a un sous-sol qu’on appel scandale géologique, vous regorgez de potentialité. Et donc, pour nous, c’est important que nous soyons là pour aussi vous accompagner à aller chercher ces minerais et électrifier davantage votre pays », a souligné Ali El Harti, président de la FENELEC et par ailleurs président de la CAFELEC (Confédération africaine de l’électricité).
Pour Kenza Squalli, directrice générale adjointe NJR, ce partenariat avec les entreprises marocaines va permettre d’appuyer les entreprises guinéennes en leur fournissant de matériels qui répondent aux normes internationales.
« Je pense qu’il y a une coopération qui peut être établie entre deux pays qui sont très forts ; et, l’objectif est de partager l’expérience marocaine pour aider et appuyer la Guinée dans son développement, dans son électrification rurale et dans son développement au niveau du secteur de l’énergie de façon plus globale. Notre entreprise s’appuiera sur des partenaires très forts que nous avons avec des multinationales comme General electric et Prysmian Group qui est le premier câblier au monde. Et, nous appuierons la République de Guinée, ainsi que les entrepreneurs guinéens, dans le développement et l’appui en fourniture de matériels qui répondent à certaines normes internationales ; mais, aussi, à travers notre expérience pour les aider, les former dans tout ce qui est installation d’infrastructures dans le secteur de l’énergie »,  a-t-elle fait savoir.
Présente à la cérémonie de signature de la présente convention, Mme Nima Bah, cheffe de cabinet du ministère guinéen de l’Hydraulique, de l’Energie et des Hydrocarbures, a réaffirmé la volonté des autorités guinéennes à accompagner ces partenariats qui viennent d’être noués entre Guinéens et Marocains.
« Le gouvernement de la République de Guinée, à travers le Ministère de l’Energie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures, encourage toute action de collaboration ou de partenariat pouvant contribuer à une meilleure synergie des efforts engagés dans ce secteur. Je saisis donc l’occasion pour remercier vivement la belle initiative de l’AEEG qui, de par sa détermination, a su créer des relations de partenariat et de collaboration interne et externe dont les signatures font l’objet de la présente cérémonie. Je voudrais en tant que ministère de tutelle affirmer notre totale disponibilité à ne ménager aucun effort pour y apporter notre appui », a dit Mme Nima Bah.
À noter que cette deuxième journée du forum a été clôturée par un panel, animé par plusieurs experts, avec pour thème : « efficacité énergétique et maîtrise de l’énergie ».

Mamadou Yahya Petel Diallo pour Guineematin.com
Comment contacter www.guineematin.com ? Tél. : (+224) 669 13 13 13 ou 621 44 06 32 Email : [email protected] Bp : 988 Conakry Adresse : Kipé Dadiya entre la mosquée et la pharmacie Nouni. RCCM/GC-KAL/053.302A/2014 NIF : 016823Q

Verite224.com
Guineenews.org
Guineeco.info
Guineedirect.org
Guineetime.com
Aujourdhui-en-guine.com
Guineeinfos.org
MediaGuinee.net
FocusGuinee.info
aminata.com
Guinee7.com
KibanyiGuinee.info
Mosaiqueguinee.com
Conakrylive.info
Conakrylemag.com

Radio Espace
SweetFM
Radio SabariFM
Radio Lynx
Africa24
RTG
EvasionTV
GanganTV

RFI
France24
Le Monde
Le Figaro
Africa24
BBC News
Radio Canada TV5
Seneweb
Abidjan.net
Koaci
© 2013-2022 Guineematin.com, Tous droits réservés.

source

Laisser un commentaire