Kiosque360. A fin octobre 2021, la facture énergétique s’est consolidée de 17,7 milliards de dirhams (+43,1%) et les exportations se sont établies à 260,15 milliards de dirhams (+20,7%), d’après les derniers indicateurs de l’Office des changes. Cet article est une revue de presse du quotidien Aujourd’hui le Maroc.
La facture énergétique grimpe. D’après les derniers indicateurs de l’Office des changes, elle s’est consolidée de 17,7 milliards de dirhams, soit +43,1% par rapport à la même période l’année passée. La raison? La hausse des approvisionnements en gas-oils et fuel-oils qui ont augmenté de 9,2 milliards de dirhams à fin octobre suite à l’accroissement de 34% des prix, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 6 décembre, précisant que cette hausse se conjugue à l’élévation des quantités importées qui se sont appréciées de 10,7% par rapport au volume observé à la même période un an plus tôt.
 
S’agissant des exportations, l’Office des changes observe une amélioration de 20,7%, soit un additionnel de 44,55 milliards de dirhams comparé à l’année précédente, se situant ainsi à 260,15 milliards de dirhams à fin octobre 2021. 
 
L’ensemble des secteurs affiche une hausse. Les exportations des phosphates et dérivés ont enregistré 61,16 milliards de dirhams à fin octobre, soit +47,2, suite à l’accroissement de 12,26 milliards de dirhams des ventes des engrais naturels et chimiques après l’effet prix en hausse de 59,8%, explique le journal.
 
Pour ce qui est des exportations du secteur automobile, elles sont en progression de 12,4% à fin octobre, atteignant 66,22 milliards de dirhams, soit un accroissement de 7,31 milliards de dirhams. Les exportations du textile connaissent 5 milliards de dirhams de hausse, enregistrant 30,26 milliards de dirhams à fin octobre. Et les exportations du secteur agriculture et agroalimentaire ont grimpé de 9,1%, soit 4,67 milliards de dirhams par rapport à la même période de l’année passée. L’Office des changes indique que le creusement du déficit commercial est de 26,6% à fin octobre, ce qui représente un manque à gagner de 164,17 milliards de dirhams.
Commerce extérieur: la facture énergétique continue de plomber le déficit
La balance commerciale plombée par la facture énergétique
Importations: hausse vertigineuse de la facture énergétique au Maroc
La facture énergétique explose
Compétitivité à l’export: le CRI de l’Oriental scelle un accord avec PortNet
Industrie automobile: à fin septembre 2021, le Maroc a exporté 244.156 voitures de tourisme
Assurances: les primes émises en hausse de 10% en 2021
Drame du petit Rayan: un Roi au service de l’Humanité
Ciment: un début d’année meilleur que 2021 mais moins soutenu qu’en 2019
Un audit indépendant pour les élus des 16 arrondissements de Casablanca
Tourisme: le Maroc fait son roadshow
Pass vaccinal: l’union syndicale des fonctionnaires fait encore de la résistance
Fogarim plus de 31 milliards de dirhams de prêts accordés depuis le lancement du dispositif en 2004
Affaire Rayan: appels à l’interdiction des puits clandestins
Affaire CDG: 13 directeurs et ingénieurs ont comparu devant la chambre des crimes financiers
Le Maroc enregistre la plus forte hausse des cas de cancer en Afrique et au Moyen-Orient
Revue du web. Le Sénégal remporte la Coupe d’Afrique des Nations pour la première fois de son histoire
Saisissez votre adresse email pour recevoir la newsletter du Le360
Sondage. Après la fin tragique du petit Rayan, le gouvernement devrait-il interdire les puits clandestins?
Saisissez votre adresse email pour recevoir la newsletter du Le360

source

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :