Il n’y a que les menaces du Père fouettard ou de l’épée de Damoclès qui font, encore et malheureusement, bouger les choses au Maroc. A l’heure où le pays met en branle une… + Lire la suite…

Il n’y a que les menaces du Père fouettard ou de l’épée de Damoclès qui font, encore et…

Une convention de partenariat a été signée, ce mercredi, entre l’École nationale supérieure des mines de Rabat (ENSMR) et l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN).
La cérémonie de signature a été présidée par Aziz RABBAH, ministre de l’énergie, des mines et de l’environnement. Par ce partenariat, on vise de consolider la coopération notamment à travers le centre des études doctorales de l’ENSMR qui vient d’être inauguré récemment, indique Badr Ikken, DG d’IRESEN. Cette coopération vise « à promouvoir les projets conjoints de recherche appliquée notamment dans le domaine des énergies renouvelables, de la digitalisation dans le secteur de l’énergie, de la valorisation des matériaux et de l’efficacité énergétique.
Au menu également, des programmes de formation académique et de formation continue ainsi que l’accès mutuel aux infrastructures de recherche. Le premier projet qui sera réalisé dans le cadre de ce partenariat va porter sur l’efficacité énergétique dans le secteur du bâtiment, précise Ikken.
Ce travail de recherche sera mené par une ingénieure de l’IRESEN inscrite au centre des études doctorales de l’ENSMR, ajoute-t-il.
 

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.