En effet, le principe de cette plateforme REEME est de rapprocher les clients des fournisseurs de services ou d’équipements. Et ce  afin de développer des projets d’efficacité énergétique et d’énergie renouvelable en Tunisie. C’est ce que précise  l’ANME, dans un communiqué.
Ce registre “rassemble les clients et acteurs de la maîtrise de l’énergie dans un environnement de confiance, permettant d’identifier les opportunités pour le développement de projets d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables”. C’est ce qu’ estime l’agence.
Dans un premier temps, cette plateforme mettra à la disposition des utilisateurs les listes des prestataires de services offrants les études et assistance en matière de maîtrise de l’énergie et des énergies renouvelables (audit énergétique, études de faisabilité solaire photovoltaïque, étude éclairage,..)  et des prestataires pour l’exécution des travaux et les fournisseurs d’équipements de maîtrise de l’énergie (chauffe-eau solaire, installateur solaire photovoltaïque,…) et les prestataires de formation dans le domaine de maîtrise de l’énergie (photovoltaïque, conduite économique,…).
Après, l’action sera concentrée sur le renforcement de l’engagement et la confiance. Et ce  entre fournisseurs de service ou d’équipements et leurs clients pour favoriser le développement d’un marché durable.
«Cette plateforme jouera, également, sur la notion de communauté. D’ailleurs, les prestataires de services et de produits capitaliseront sur les retours de leurs clients. Et ce  pour aiguiller les nouveaux prospects», lit-on dans le communiqué de l’ANME. L’ANME  cherche, à travers cette initiative, à créer un écosystème de services spécifique aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.
                                                                                                                   Avec TAP



source

Laisser un commentaire