(Agence Ecofin) – En 2016, le Maroc avait organisé la COP 22, lui conférant ainsi une place importante dans la lutte contre le réchauffement climatique. Bien qu’un cadre institutionnel pro-écologie ait été progressivement mis en place, des défis attendent encore le nouvel exécutif qui sera dirigé par Aziz Akhannouch. 
Alors que la lutte contre le changement climatique prend une dimension de plus en plus importante en Afrique, le Maroc s’est imposé ces dernières années comme l’un des principaux défenseurs de cette cause. Sous l’impulsion du roi Mohammed VI, le pays a accéléré les initiatives au plan national comme international pour faire face à ce défi multiforme.
En plus de l’adoption du Plan Maroc Vert (PMV) qui a mis un accent particulier sur la promotion de l’agriculture et la protection de l’environnement, le pays a déployé une stratégie ambitieuse de transition énergétique visant à renforcer la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique du pays. Ainsi, les autorités se sont fixées pour but de couvrir 52 % des besoins en électricité du Maroc grâce à des sources d’énergie renouvelable, et ce d’ici 2030. L’un des projets devant servir de pierre angulaire à la réalisation de cet objectif est le complexe solaire de Noor Ouarzazate dont la phase I a été inaugurée par le roi en 2016. Avec une puissance totale de 580 MW, ce complexe énergétique solaire, présenté comme le plus grand du monde est installé sur près de 3000 ha pour un coût estimé à plus de 24 milliards de dirhams soit 2,6 milliards $.
De plus, en supprimant les subventions au diesel, à l’essence et au mazout lourd pour « induire une utilisation plus efficiente de l’énergie et économiser des ressources », selon la Banque mondiale, Rabat a également voulu réorienter une grande partie de ses financements initialement destinés à l’énergie fossile, vers les énergies renouvelables.  
Cependant, l’initiative la plus marquante du royaume dans la lutte contre le changement climatique reste sans doute l’organisation, en 2016 à Marrakech, de la conférence sur les changements climatiques, qui l’a propulsé à l’avant-garde de la lutte contre le réchauffement climatique en Afrique. Cet événement regroupait à la fois la 22e conférence des parties (COP 22), la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), la 12e conférence des parties, siégeant en tant que réunion des parties au protocole de Kyoto (CMP12), et la 1re conférence des parties à l’Accord de Paris (CMA1). Au total, ce sont les représentants de 197 Etats qui se sont réunis dans le pays maghrébin, pour avancer de deux ans l’adoption des modalités d’application de l’accord de Paris 2015 sur le climat. Au cours de cette conférence, plusieurs Etats ont également renforcé leurs engagements pour l’atteinte de la neutralité carbone, et annoncé de nouveaux financements pour la lutte contre le changement climatique.
De plus l’événement a été l’occasion pour plusieurs pays africains de se réunir dans le cadre de l’Africa Action Summit. Ce sommet initié par Mohammed VI, avait pour but de créer un front uni africain devant faciliter les négociations climatiques entre l’Afrique, continent qui pollue le moins la planète mais qui est le plus touché par les changements climatiques, et les gros pollueurs mondiaux. 
Un combat de longue haleine
Bien qu’ayant permis au Maroc de devenir une place forte de la transition écologique mondiale et africaine, toutes ces initiatives sont encore loin d’être suffisantes pour répondre totalement au défi que représente la question du changement climatique. Ces dernières années, des périodes de sécheresse plus longues et plus intenses ont impacté les rendements du secteur agricole, notamment concernant le blé, aliment de base de la population. Entre 2015 et 2016, la croissance nationale était passée de 4,5% à 1,1% du fait des fortes sécheresses enregistrées. D’après les données du département de l’agriculture des Etats-Unis (USDA), la production de blé (tendre et dur) est passée de 7,3 millions de tonnes en 2018/2019 à 4 millions en 2019/2020 puis à 2,5 millions en 2020/2021, du fait de précipitations particulièrement faibles et de la sécheresse.
Plus récemment, le Maroc a été confrontée à une série de feux de forêts qui ont ravagé le nord du pays, détruisant plusieurs centaines d’hectares. Bien que les causes directes de ces incendies n’aient pas été identifiées, les autorités ont indiqué que les fortes chaleurs et les vents pouvaient constituer des éléments déclencheurs, dans un contexte où plusieurs régions du pays avaient déjà enregistré une vague de chaleur exceptionnelle.
Face à ces situations, il semble évident que de nombreux efforts doivent être encore déployés pour permettre au royaume d’atteindre les objectifs climatiques qu’il s’est fixé. La prochaine équipe gouvernementale sera particulièrement attendue sur ce sujet.
Néanmoins, malgré l’ampleur de la tâche, les bases posées par les précédents gouvernements sont des acquis sur lesquels pourra s’appuyer le nouvel exécutif. Grâce à la révision constitutionnelle de 2011, l’adaptation au changement a été inscrite dans la loi fondamentale marocaine, lui conférant ainsi une pérennité et une importance, nécessaires à sa réalisation. De plus, le nouveau chef du gouvernement Aziz Akhannouch a été au cœur des réformes adoptées par le Maroc ces dernières années dans le secteur de la lutte contre le changement climatique, en tant que ministre de l’agriculture depuis 2007. Une expérience qui lui servira sans doute à définir les nouvelles orientations de la stratégie climatique de son gouvernement. 
Moutiou Adjibi Nourou    
Banner LNG Gestion et Economie
InfographieFinance revenus nets uemoa
Poivre de Penja : le prix du kg pratiquement multiplié par 10 en 14 ans
Poivre de Penja : le prix du kg pratiquement multiplié par 10 en 14 ans
Le Top 15 des villes africaines avec le plus de millionnaires en dollars US
Le Top 15 des villes africaines avec le plus de millionnaires en dollars US
Répartition de la population mondiale en 2022
Répartition de la population mondiale en 2022
Les 10 plus grandes banques digitales en Afrique en 2021, de par leur nombre de clients
Les 10 plus grandes banques digitales en Afrique en 2021, de par leur nombre de clients
Fatou Diome : “Il faudrait consommer local, transformer et valoriser les produits de manière locale”
Fatou Diome : “Il faudrait consommer local, transformer et valoriser les produits de manière locale”
Le Gabon passera dans quelques jours à Kigali son examen d’entrée dans le Commonwealth
Sécheresse : les USA annoncent l’octroi de 105 millions $ aux pays de la Corne de l’Afrique
Le Cap-Vert bénéficiera de 60 millions $ dans le cadre d’un programme économique supervisé par le FMI
Variole du singe : Africa CDC préconise une campagne de vaccination en Afrique après 1597 cas suspects et 66 morts
L’Afrique et les Caraïbes renforcent leur coopération via leurs banques régionales de développement
Le Ghana se dote d’une banque de développement de 750 millions de dollars
La fintech MFS Africa obtient un supplément de 100 millions $ pour renforcer sa présence en Afrique
Le sud-africain Pape Fund 3 investit dans un fournisseur de logiciels d’identité
AccèsBanque Madagascar obtient une ligne de crédit d’environ 5,2 millions $ pour financer des PME
PayDunya lance officiellement ses services au Bénin
En dépit de la guerre avec l’Ukraine, la Russie reste le premier fournisseur de blé de l’Egypte
Maroc : la filière agrumes se dirige vers un record à l’exportation en 2021/2022
Le Kenya veut doubler sa production laitière à l’horizon 2030
Egypte : l’exécutif lance un site d’élevage laitier et d’engraissement de bovins sur 400 hectares à Sadat City
Afrique du Sud : Cape Town produira 2 MW grâce au gaz provenant de la combustion des déchets urbains
Afrique du Sud : SAB va utiliser du fumier de vache pour son approvisionnement en électricité
Gabon : la construction des centrales hydroélectriques FE2 et Impératrice Eugénie va nécessiter 453 millions $
Digital Energy Challenge 2022 : l’AFD lance un appel à projets pour améliorer l’accès à l’électricité en Afrique
Ghana : Tullow confirme l’exercice de son droit de préemption relatif à la cession d’Occidental
Algérie : Eni découvre du pétrole et du gaz sur le bloc Zemlet el Arbi
SDX signale une perte de 24 millions $ en 2021 à cause de projets ratés en Egypte et au Maroc
Top 5 des infos qu’il ne fallait pas rater cette semaine dans le secteur pétrolier africain
Kenya : Base Resources ne change pas ses prévisions de production à Kwale, malgré les inondations
Botswana : Arc Minerals lance l’exploration sur son projet de cuivre Virgo
L’Angola saisit la participation d’une société chinoise dans la principale mine de diamants du pays
Côte d’Ivoire : Newmont entre au capital d’Awalé et prend une option sur l’or d’Odienné
La Chine soutiendra le développement et l’adoption de la 5G en Tanzanie pour stimuler l’économie numérique
Huawei et Informa Tech ont organisé le Webinaire 2022 sur les TIC vertes pour stimuler la croissance durable en Afrique
Africa Data Centres étend sa présence en Afrique du Sud avec une nouvelle installation de 20 MW au Cap
Intracom Telecom améliore la communication dans les mines africaines grâce au sans-fil et à l’IoT
Ghana : lancement de la construction de l’autoroute Tamale-Tatale dans le Nord-Est
Nigeria : le gouvernement de l’Etat de Lagos accentue le bannissement des taxis-motos
L’Égypte envisage de construire une usine de production automobile dans la zone économique du canal de Suez
Zimbabwe : l’autorité de l’aviation civile prévoit une reprise de 80% du trafic d’avant-pandémie en 2022
Au Zimbabwe, Kelvin Chamunorwa innove dans les services d’assurance avec des vaches comme produits d’investissement
L’Ivoirien Fabrice Koffi a modernisé le cahier des comptes pour les petits commerçants
Avec Albanstho, la Nigériane Julie Ako commercialise des projets cinématographiques centrés sur l’Afrique
Au Nigeria, Nkem Okocha aide les femmes à se lancer dans l’entrepreneuriat
Poivre de Penja : le prix du kg pratiquement multiplié par 10 en 14 ans
Le Top 15 des villes africaines avec le plus de millionnaires en dollars US
Répartition de la population mondiale en 2022
Les 10 plus grandes banques digitales en Afrique en 2021, de par leur nombre de clients
Nigeria : L’AFD et l’UE décaissent 46 millions $ pour booster la formation dans le secteur de l’électricité
L’université américaine de Kent State ouvrira un bureau au Rwanda pour conquérir le marché de l’éducation en Afrique
Egypte : la nouvelle capitale attire les universités étrangères
Maroc : le gouvernement lance un plan de formation des enseignants à 396 millions $
Tanzanie : une taxe pourrait augmenter les prix de tous les abonnements à la télévision payante
Jeune Afrique souhaite ouvrir son capital à hauteur de 20% contre 10 millions €, éventuellement à des Etats africains
Bénin : le régulateur des médias se soumet volontairement à une évaluation de la part de son homologue belge
15 juin 2022, date fatidique pour Internet Explorer
WAT mobile 2
Le Gabon passera dans quelques jours à Kigali son examen d’entrée dans le Commonwealth
Sécheresse : les USA annoncent l’octroi de 105 millions $ aux pays de la Corne de l’Afrique
Le Cap-Vert bénéficiera de 60 millions $ dans le cadre d’un programme économique supervisé par le FMI
Variole du singe : Africa CDC préconise une campagne de vaccination en Afrique après 1597 cas suspects et 66 morts
L’Afrique et les Caraïbes renforcent leur coopération via leurs banques régionales de développement
InfographieFinance revenus nets uemoa
Poivre de Penja : le prix du kg pratiquement multiplié par 10 en 14 ans
Poivre de Penja : le prix du kg pratiquement multiplié par 10 en 14 ans
Le Top 15 des villes africaines avec le plus de millionnaires en dollars US
Le Top 15 des villes africaines avec le plus de millionnaires en dollars US
Répartition de la population mondiale en 2022
Répartition de la population mondiale en 2022
Les 10 plus grandes banques digitales en Afrique en 2021, de par leur nombre de clients
Les 10 plus grandes banques digitales en Afrique en 2021, de par leur nombre de clients
Fatou Diome : “Il faudrait consommer local, transformer et valoriser les produits de manière locale”
Fatou Diome : “Il faudrait consommer local, transformer et valoriser les produits de manière locale”
Abidjan – Hôtel Ivoire – Projet financé par l’Union européenne, le Business Forum est organisé en collaboration avec la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) et le Ministère de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur.
Mazagan Beach Resort à El Jadida (Maroc) – Rendez-vous BtoB du Cloud et de la Transformation Digitale dédié aux décideurs Africains.
Parc des expositions Paris Nord à Villepinte 
Un événement de réseautage virtuel axé sur les besoins des établissements d’enseignement internationaux et des prestataires de services concernés, intéressés par le recrutement d’étudiants de ce continent.
Speke Resort Munyonyo beside Lake Victoria (Uganda). 
Sandton Convention Centre, Johannesburg (South Africa) – Accelerating Africa’s sustainable energy future
Kigali Convention Centre  (Rwanda)
Kigali, Rwanda – Grow, Nourish, Reward – Bold Actions for Resilient Food Systems
Une conférence en ligne sur innovations technologiques qui changent la façon dont l’éducation est dispensée en Afrique.
« Nous réfléchissons à des initiatives pour accroître notre soutien au secteur agricole » (Françoise Lombard, DG Proparco)
Joël Hounsinou : « Le groupe MSC entend conserver Bolloré Africa Logistics comme une entité autonome »
Le revirement des compagnies minières occidentales en faveur de la RDC et de la Zambie
Surtaxer le secteur télécoms, une facilité qui finit par coûter cher, même aux Etats (We Are Tech)
« La différence entre une junior minière australienne et une SARL malienne se résume à l’accès au financement » (Me Bourgeois)
Daniel Schroth (BAD) : « Le gaz naturel joue un rôle fondamental dans la transition énergétique en Afrique »
Amélia Lakrafi : « Je travaille avec une de nos grandes banques pour créer un produit spécifique aux Français résidant à l’étranger »
Face au potentiel du Mobile Money, la stratégie tarifaire agressive des Fintechs devrait trouver ses limites
Selon la Banque mondiale, le Rwanda sera le seul pays d’Afrique subsaharienne avec une croissance de plus de 6% en 2022
Guinée : le FMI salue une économie résiliente malgré « le contexte d’un environnement difficile »
Le rebond économique du Ghana menacé par la pandémie de Covid-19 et la crise Ukraine-Russie, selon un rapport de la BAD
Relèvement des taux directeurs de la BCEAO : quel impact sur l’inflation dans la zone UEMOA
Rencontre entre le Président Faure Gnassingbé et le Président des Émirats Arabes Unis, Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan
L’Agence Ecofin couvre au quotidien l’actualité de 9 secteurs africains : gestion publique, finance, télécoms, agro, électricité, mines, hydrocarbures, communication et formation. Elle conçoit et gère également des médias spécialisés, web et papier, pour des institutions ou des éditeurs africains.

 
L’agence Ecofin est une agence d’informations économiques sectorielles, créée en décembre 2010. Sa plateforme web a été lancée en juin 2011.

source

Laisser un commentaire