Par Mohamed Chakir Alaoui le 25/12/2021 à 12h59
La ministre de la Transition énergétique et du Développement rural, Leila Benali, vient de limoger le secrétaire général du département, Mohamed Ghazali pour des raisons liées à «la restructuration et à la dynamisation» de cet important ministère dont elle a pris la charge le 7 octobre 2021.
Contactée par le360, une source gouvernementale a confirmé, ce samedi, le limogeage de Mohamed Ghazali,  précisant que la ministre a désigné la veille un remplaçant par intérim, en la personne de Mohamed Benyahia, l’actuel secrétaire général du département du développement durable.
 
Benyahia a pris en charge le secrétariat général du ministère de la Transition énergétique pour «une durée de trois mois», selon la même source.
 
Quant à Mohamed Ghazali, qui avait été désigné secrétaire général en 2018 par le ministre PJDiste de l’Energie, Aziz Rabbah, il rejoindra son administration d’origine dont il est cadre, à savoir l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII).
 
 
Actuellement, la ministre de la Transition énergétiques axe l’essentiel de son travail sur le règlement des questions liées à la sécurité énergétique notamment suite à l’arrêt du Gazoduc Maghreb-Europe qui alimentait les deux stations électriques de Tahaddart et de Aïn Beni Mathar.
 
Dès son arrivée à la tête de ce ministère, Leila Benali a fait part de sa ferme volonté d’accompagner les objectifs du royaume, «engagé dans une transition énergétique fondée sur les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et l’intégration régionale».
 
Experte de renom dans les questions énergétiques stratégiques, Benali a été économiste en chef et directrice de la stratégie chez Arab Petroleum Investments Corporation (APICORP).
 
Leila Benali est également connue pour sa contribution à la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD), dont elle a été membre.
© Web News • le360.ma

source

Laisser un commentaire