Le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka a annoncé, jeudi à Rabat, que son département planche sur plusieurs projets visant à préserver la nappe phréatique et ce, par le biais d’une gestion durable et participative inscrite dans un cadre contractuel.
Dans un exposé sur  »la politique hydrique : réalisations et perspectives » présenté lors du Conseil de gouvernement réuni par visioconférence sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, le ministre a souligné l’importance de l’eau ainsi que son rôle vital dans de tous les domaines socio-économiques.
Il a également fait état de projets visant à améliorer l’efficience hydrique grâce à une gestion intégrée du précieux liquide dans les grandes agglomérations et ce, à travers l’établissement d’une connexion entre les différents systèmes hydriques, l’amélioration de la productivité des réseaux de distribution de l’eau potable ainsi que le programme national d’économie d’eau en irrigation (PNEEI), outre la révision en hausse de l’offre hydrique en poursuivant le vaste chantier des grands et petits barrages et les lacs collinaires, dans une approche participative impliquant tous les départements concernés, a indiqué le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, dans un communiqué lu lors d’un point de presse à l’issue du Conseil.
De même, a-t-il poursuivi, M. Baraka a mis en avant l’importance de l’eau dans tout processus de développement, notant que le Royaume a très tôt mis en œuvre une stratégie de gestion de l’eau garantissant la sécurité hydrique, laquelle politique a été initiée par le regretté Souverain, Feu SM Hassan II et qui est portée aujourd’hui par SM le Roi Mohammed VI.
Vidéo. La CNDP et l’AMEE signent une convention d’adhésion au programme DATA-TIKA
L’agriculture circulaire, un outil pour l’émergence d’une agriculture marocaine à triple performance environnementale, économique et sociale
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*

*






Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.
Le Vert – Copyright © 2017

source

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :