fbpx

Cette étude de faisabilité examine la mise en place d’un système intégré comprenant des bornes de recharge pour véhicules électriques et des ombrières solaires. Elle inclut :

  1. Un aperçu de la solution proposée, détaillant les types de bornes de recharge, leurs caractéristiques techniques et les accessoires associés.
  2. Une présentation du concept d’ombrières solaires, leurs avantages et leur fonctionnement.
  3. La conception technique du système, comprenant :
    • Les spécifications des bornes de recharge
    • Les protections électriques nécessaires
    • Le système de gestion de charge dynamique
    • Les composants des ombrières solaires (panneaux, structure, onduleur, etc.)
  4. Les services associés tels que l’installation, la formation du personnel et la maintenance.
  5. Une brève présentation de l’entreprise WATTSC et de ses services dans le domaine de la mobilité électrique.

Cette étude vise à démontrer la faisabilité technique et les avantages d’un tel système intégré pour promouvoir la mobilité durable et l’utilisation des énergies renouvelables.

Lien vers l’étude: étude wattsc – Dimensionnement d’une Installation de bornes de recharges pour voitures électriques avec ombrière solaire

Étude de cas : Le projet d’énergie solaire au Lycée Belksiri, Machraa Belksiri

Contexte Situé dans la région de Machraa Belksiri au Maroc, le Lycée Belksiri, établissement d’enseignement agricole, s’est engagé dans une démarche ambitieuse visant à réduire son empreinte environnementale et à promouvoir des solutions d’énergie durable. Dans le cadre de cette initiative, le lycée a entrepris une étude de faisabilité approfondie sur l’installation d’un système photovoltaïque solaire sur son campus.

Objectifs du projet Les principaux objectifs de ce projet étaient :

  1. Évaluer la viabilité technique et opérationnelle de l’installation d’un système d’énergie solaire photovoltaïque sur le site du Lycée Belksiri.
  2. Estimer les coûts d’investissement initial et les coûts d’exploitation, ainsi que les économies réalisées en termes de consommation d’électricité.
  3. Déterminer la capacité de production d’électricité du système solaire et sa contribution à la réduction de l’empreinte carbone du lycée.
  4. Établir un modèle économique durable pour la mise en œuvre et l’exploitation du système solaire.
  5. Positionner le Lycée Belksiri comme un établissement pionnier en matière de durabilité énergétique dans la région.

Démarche et réalisations L’étude de faisabilité a été menée de manière approfondie, impliquant les étapes suivantes :

Évaluation du potentiel solaire : Une analyse détaillée des conditions d’ensoleillement, de l’orientation des toitures et des éventuelles ombres a permis d’estimer la production d’électricité attendue.

Analyse technique et opérationnelle : L’étude a examiné les technologies solaires les plus adaptées, les spécifications des équipements, les besoins en termes d’espace et d’infrastructure, ainsi que les exigences d’installation et de maintenance.

Étude financière et modèle économique : Les coûts d’investissement initial, les coûts d’exploitation et de maintenance, ainsi que les économies réalisées sur la facture d’électricité ont été évalués. Différents scénarios ont été analysés pour déterminer la rentabilité du projet à moyen et long terme.

Impacts et perspectives Les résultats de l’étude de faisabilité ont démontré la viabilité technique et économique de l’installation d’un système solaire photovoltaïque au Lycée Belksiri. Ce projet permettra de réduire significativement les émissions de CO2 et les coûts énergétiques de l’établissement, tout en contribuant à la transition énergétique du Maroc.

Fort de ces conclusions, le Lycée Belksiri envisage désormais de mettre en œuvre ce projet ambitieux, positionnant ainsi l’établissement comme un modèle de durabilité et d’innovation dans la région de Machraa Belksiri. Cet exemple pourrait également servir d’inspiration pour d’autres établissements d’enseignement au Maroc souhaitant s’engager dans des initiatives similaires de transition vers des solutions d’énergie renouvelable.

Lien vers le document: Étude de faisabilité d’un projet d’énergie solaire pour le lycée Belksiri à Machraa Belksiri, Maroc

Étude détaillée: https://issuu.com/wattsc.com/docs/e_tude_et_suivi_de_la_re_alisation_d_un_parc_solaire

L’Université Al Akhawayn à Ifrane (AUI), située dans la région connue pour sa beauté naturelle et son air pur, a entrepris une démarche ambitieuse visant à révolutionner son système de mobilité. En partenariat avec Wattsc, une entreprise spécialisée dans les solutions de mobilité durable, AUI a mené une étude de faisabilité approfondie pour la mise en place d’un écosystème de mobilité électrique sur son campus.

Objectifs du projet Ce projet visait à atteindre plusieurs objectifs complémentaires :

  1. Offrir une solution de mobilité pratique et accessible aux étudiants grâce à un système de partage de vélos électriques (e-bikes).
  2. Contribuer significativement à la réduction de l’empreinte carbone de l’université, en phase avec l’engagement environnemental de la région d’Ifrane.
  3. Explorer le potentiel de l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques (VE) sur le campus, afin de faciliter l’adoption de la mobilité électrique.
  4. Établir un modèle de référence pour la mobilité durable dans les établissements d’enseignement marocains et au-delà.

Démarche et réalisations L’étude de faisabilité a été menée de manière méthodique, évaluant la viabilité opérationnelle, technique et financière du projet. Elle a notamment permis de :

  • Concevoir un système de partage de vélos électriques accessible via une application mobile, intégré au porte-monnaie électronique de l’université.
  • Identifier les technologies les plus adaptées pour les vélos électriques et les bornes de recharge VE.
  • Estimer les coûts d’investissement et d’exploitation, ainsi que les économies réalisées en termes de consommation d’énergie.
  • Proposer un modèle économique viable pour la mise en œuvre et l’exploitation du système.

Comme première étape, AUI et Wattsc ont réussi à installer les premières bornes de recharge VE sur le campus, posant ainsi les bases pour une transition plus large vers la mobilité électrique.

Impacts et perspectives Ce projet pionnier a permis à AUI de s’engager concrètement dans la transition vers une mobilité durable, en phase avec les valeurs environnementales de la région d’Ifrane. L’introduction du système de partage de vélos électriques et des bornes de recharge VE devrait contribuer de manière significative à la réduction des émissions de carbone et à l’amélioration de la qualité de l’air sur le campus.

Au-delà de ces bénéfices immédiats, AUI et Wattsc envisagent d’étendre ce modèle à la ville d’Ifrane, dans l’objectif de créer un écosystème de mobilité durable intégré à l’échelle locale. Cet exemple pourrait également servir de référence pour d’autres établissements d’enseignement au Maroc, voire au-delà, souhaitant s’engager dans une transition vers des solutions de transport plus écologiques.

Lien vers la case study: Analyse de faisabilité de l’écosystème des vélos et véhicules électriques sur le campus de l’Université AUI, Ifran