Outre Er-Rich et Midelt, l'Agence de coopération internationale allemande GIZ a accompagné les communes de Foum Lahcen et Tata pour l’utilisation de l’outil digital facilitant l’analyse de la consommation d’énergie.
Les économies réalisées grâce à la bonne gestion énergétique permettent de financer d’autres projets allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des habitants d’une ville.
 
Par M. Diao
 
La GIZ a appuyé la rénovation de l’éclairage public d’un quartier de Midelt sur la base d’un outil digital de suivi des consommations énergétiques. L’outil en question permet de décider des mesures prioritaires d’économies d’énergie. En effet, les dépenses relatives à l’éclairage public sont importantes. En conséquence, la commune Er-Rich a opté pour l’utilisation de panneaux solaires et des lampes LED, moins énergivores que les ampoules classiques.
Concrètement, l'Agence de coopération internationale allemande GIZ a aidé au remplacement des projecteurs de 400W par des LED d’une capacité de 183 W. Les projecteurs de 150 W ont été désinstallés au profit des LED dotées d’une puissance de 65 W. La technologie LED a l’avantage d’offrir un meilleur éclairage, tout en garantissant une réduction de la consommation d’électricité de moitié. Dans un contexte actuel où les ressources publiques peinent à couvrir les besoins croissants de la collectivité, les économies réalisées grâce à la bonne gestion énergétique permettront de financer d’autres projets allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des habitants.
L’effet de la pression démographique
A l’instar d’autres villes du Royaume, Midelt fait face à l’accroissement démographique. Ce qui se traduit en partie par l’extension de la ville. Le développement des grands chantiers et l’accroissement urbanistique ont complexifié le suivi de la consommation énergétique effectué par les services communaux compétents. Ceci dit, le tableau de bord de gestion énergétique que toutes les communes devraient intégrer, a permis, dans le cas d’espèce, et ce grâce aux informations générées, la construction d’une vision globale sur les dépenses relatives à l’éclairage public.
Une composante essentielle pour le renforcement du confort ainsi que la sécurité des habitants. Les services communaux compétents de Midelt peuvent se baser sur le tableau de bord précité afin de proposer aux décideurs différents scénarios servant de base au développement de projets d’efficacité énergétique. Outre Er-Rich et Midelt, la GIZ a accompagné les communes de Foum Lahcen et Tata pour l’utilisation de l’outil digital facilitant l’analyse de la consommation d’énergie. Sachant que ce paramètre est déterminant pour l’optimisation et la rationalisation de la consommation d’électricité. L’enjeu est de taille, surtout si l’on sait que les régions et les territoires ont un rôle crucial à jouer pour l’atteinte des objectifs de développement durable du Royaume. 
 
 
 
 
 

source

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :