menuRUBRIQUES
Suivez-nous :
|
La stratégie énergétique marocaine, douze ans après son lancement, essuie certains échecs. La vision qui était, jusque-là, claire, l’est de moins en moins. Il est important de s’interroger vers où va le Maroc, en matière de stratégie énergétique.
Le 12 avril 2021 à 20h08
La stratégie énergétique marocaine, douze ans après son lancement, essuie certains échecs. La vision qui était, jusque-là, claire, l’est de moins en moins. Il est important de s’interroger vers où va le Maroc, en matière de stratégie énergétique.
Médias 24 entame une série d’articles au sujet de la stratégie énergétique du Maroc. Le secteur de l’énergie est, depuis quelques semaines, sous les feux des projecteurs. Pas toujours pour de bonnes raisons.
Les récents déboires du PDG de Masen, par ailleurs président de la région Casablanca-Settat, Mustapha Bakkoury, actuellement sous le coup d’une enquête judiciaire et interdit de quitter le territoire, sont parfois attribuées aux décisions qu’il aurait prises dans le cadre du pilotage de la stratégie des Energies Renouvelables. Il est difficile de se prononcer sur ce point en ce moment, le voile sera levé, en temps et en heure, quand l’instruction aura terminé son travail.
Néanmoins, le débat lancé au sujet de la stratégie énergétique adoptée par le Maroc, depuis une décennie, n’en est pas moins intéressant et à bien des égards. Le focus actuel est bien la stratégie solaire, mais celle-ci n’est qu’une composante d’une importante feuille de route qui avait pour horizon 2020 et, par la suite, 2030 avec pour maître mot, la transition énergétique.
En effet, en 2009, le Royaume se fixait un cap en mettant en place la première vraie stratégie nationale énergétique dotée d’une vision sur les moyen et long termes. Ses objectifs?
Ces objectifs ont été déclinés en plans et en objectifs chiffrés, comme porter la part des énergies renouvelables à 42 % de la puissance installée en 2020 ou réduire la consommation d’énergie de 15 % à l’horizon 2030.
Aujourd’hui, le Maroc est à un carrefour en matière de stratégie énergétique, 12 ans après son lancement et les objectifs ne sont pas atteints.
Il n’est un secret pour personne qu’en termes d’efficacité énergétique, peu de choses ont été réalisées.
Pour ce qui est des Energies Renouvelables, le bilan est tout aussi mitigé. Car, ce qui était jusqu’en 2018 une réussite s’est transformé, aujourd’hui, en échec cuisant notamment sur la partie solaire.
Février 2018, Mustapha Bakkoury affirmait confiant : « nous atteindrons les 42% d’énergies renouvelables dans le mix énergétique en 2020, nous les dépasserons même ».
Fin 2020, la puissance électrique installée est de 10.557 MW, avec une part des énergies renouvelables (EnR) d’environ 36,8%, assure l’ONEE dans un bilan de ses réalisations publié en janvier 2021.
Les objectifs de la stratégie des Energie Renouvelables à horizon 2020 ne sont pas atteints.
Cependant, il y a d’autres points de cette stratégie ambitieuse qui méritent que l’on s’y attarde.
Il y a aussi des questions qui doivent être posées. Le Maroc a-t-il mal négocié certains contrats ? Pourquoi le prix de l’électricité a-t-il augmenté au cours de cette décennie alors qu’il devait en toute vraisemblance baisser ? Qui supportera le coût des échecs subis?
La vision qui était, jusque-là, claire, l’est de moins en moins. En définitive, la plus importante de toutes les questions est de s’interroger vers où va le Maroc en matière de stratégie énergétique?
Autant de sujets et d’enjeux ne peuvent avoir le traitement mérité en les résumant dans un seul article. C’est la raison pour laquelle, Médias 24 a décidé d’y consacrer une série d’articles qui traiteront, chacun, un aspect particulier, en lui donnant tout l’espace d’analyse nécessaire.
(A SUIVRE)
LIRE EGALEMENT:
STRATÉGIE SOLAIRE: LE QUITTE OU DOUBLE DU MAROC (II)
Le 12 avril 2021 à 20h08
Un petit vent de panique a soufflé sur Wall Street cette semaine après la vive chute du Nasdaq, les investisseurs se demandant si le marché va s’en tenir à une correction ou si on aborde une déprime prolongée, risquée pour l’économie et l’administration Biden.
Les navires de la Marine espagnole ont intensifié leur présence dans les eaux entourant Melilia. À en croire les médias locaux, l’Espagne craint l’installation d’une nouvelle ferme piscicole marocaine.
Le Conseil constitutionnel français a validé, ce vendredi 21 janvier, l’essentiel du projet de loi relatif au pass vaccinal. Le gouvernement français a annoncé, dans la soirée du jeudi 20 janvier, la levée, courant février, de la plupart des mesures de restriction pour freiner l’épidémie.
Le Maroc devrait recevoir plus de 1,5 million de doses du vaccin Pfizer dans les semaines à venir, selon l’Agence des États-Unis pour le développement international.
Les inspections effectuées dans le cadre de l’enquête menée sur un réseau impliqué dans le transfert de cryptomonnaie, l’enlèvement, la séquestration et l’extorsion, ont abouti à la saisie de sommes d’argent supplémentaires de l’ordre de plus de 10 millions de DH.
Les jeunes Marocains invités à remplir le formulaire du recensement relatif au service militaire, au titre de l’année en cours, devront le renseigner le 10 février au plus tard.
Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi 20 janvier, trois projets de décret relatifs aux règles régissant les opérations d’emprunt contractés par les collectivités territoriales.
Les navires espagnols autorisés à pêcher dans les eaux marocaines tireraient peu partie de leur quota. À en croire le journal ibérique ‘’El País’’, sur les 92 bateaux espagnols, seul un quart a exercé ses activités de pêche au large du Royaume.
Le parquet français antiterroriste a ouvert une enquête pour “assassinat en relation avec une entreprise terroriste”, après le meurtre d’une touriste française à Tiznit au Maroc.
Le projet de préservation des mosaïques historiques du site archéologique de Volubilis a été lancé, mercredi 19 janvier. Ce chantier portera sur la restauration et la préservation des panneaux de mosaïque provenant du site de l’ancienne ville Romaine de Banasa.
Samsung a dévoilé le S21 FE 5G, un smartphone qui porte en lui les fonctionnalités préférées des utilisateurs du Galaxy S21. Ce dernier est disponible au Maroc depuis le 11 janvier….
La Marocaine des jeux et des sports (MDJS) revient sur le parcours glorieux des Lions de l’Atlas en sept récits méconnus de l’histoire du football marocain, que les moins de 40 ans ne peuvent (peut-être) pas connaître……
Infinix a dévoilé son tout nouveau-né de sa série haut de gamme le Note 11 Pro. Avec ce produit, la marque offre une puissance et des performances plus rapides, plus fortes et plus efficaces en tirant parti d’une combinaison unique de technologies de pointe pour créer sa gamme impressionnante et abordable de smartphones….
Accompagnement des opérateurs installés dans les différentes zones, solutions d’énergie verte, maintien de l’activité et accueil de nouvelles sociétés durant la pandémie. Zoom sur la plateforme industrielle du groupe Tanger Med….
Avec son Huawei nova 8i, le groupe Huawei entend séduire sa plus jeune clientèle. Pour cela, il a conçu un smartphone intelligent capable de se recharger entièrement en moins d’une heure et d’interrompre les notifications d’appels pendant les moments de gaming !…
Sanofi Maroc et la Société marocaine d’endocrinologie diabétologie nutrition ont organisé, samedi 18 décembre, la cérémonie de remise des prix de la quatrième édition du Prix Sanofi de recherche en diabète….
Des condamnations pour faux témoignage à la correctionnelle de Ain Sbaâ. Safi Energie Company (Safiec) victime d’expertises falsifiées. Dans le rang des condamnés, une commissaire aux comptes et un homme d’affaires à la casquette politique.
Voici la vidéo avec les propos du secrétaire général qui s’exprimait dans une conférence de presse vendredi à New York. La balle est dans le camp de l’AFP.
Le Maroc affrontera la République Démocratique du Congo (RDC) en match barrage qualificatif pour la Coupe du Monde de football (Qatar-2022), à l’issue du tirage au sort effectué, samedi à Douala au Cameroun, en marge de la 33-ème Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2021).
Près de 18.000 doses de vaccin ont été administrées au cours des dernières 24 heures. Le taux de couverture de la population âgée de 12 ans et plus, est de 79,46% en deuxièmes doses et de 14,18% en troisièmes doses.
La plateforme BtoB Chari annonce une levée de fonds de près de 20 millions de dirhams. Elle lui permettra de déployer sa solution fintech Karny et d’opérer une croissance externe en Afrique et en Europe.
L’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) a visé en date du 21 janvier 2022 sous la référence n°VI/EM/001/2022, le prospectus relatif à l’augmentation de capital de Mutandis SCA, par émission d’actions nouvelles avec suppression du droit préférentiel de souscription.
Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24
Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.
Abonnez-vous à la newsletter
Tous droits réservés © 2018 – Medias24.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.