Sous l’Egide du Ministère de l’Energie, des Mines et du Développement Durable, le Conseil National de l’Ordre des Architectes (CNOA) organise, en collaboration avec l’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique (AMEE) et  l’appui du projet « Initiative allemande pour les technologies favorables au climat – DKTI IV » de la GIZ, des sessions de formation des architectes sur « le règlement thermique de construction au Maroc » et ce les 24 & 25 novembre et les 8 &9 décembre 2018 à l’hôtel Hilton Garden Inn à Tanger.
L’AMEE qui accompagne les politiques d’efficacité énergétique dans l’industrie, le transport, le bâtiment, l’éclairage public et l’agriculture organise différentes sessions de formation.
Ce programme de formation sera destiné aux architectes et accueillera environ 100 participants. L’architecte, étant au centre des décisions de tout projet de construction (conception, instruction des demandes d’autorisation, maître d’œuvre…) représente par conséquent la pierre angulaire du changement des pratiques constructives voulues par le RTCM. D’où l’intérêt de l’élaboration et le déploiement d’un programme de formation au profit des tous les architectes enseignants, fonctionnaires d’organismes publics et opérant dans le secteur privé, sur le RTCM.
Cette formation qui a pour but l’uniformisation des bases de connaissances des architectes sur le RTCM et sa mise en œuvre, sera assurée par des architectes formateurs ayant eu un encadrement par des experts de « Renewables Academy AG-Renac » et de « Trusted Energy » et permettra d’acquérir et de renforcer les compétences suivantes :
Il est à rappeler que le Maroc a adopté une règlementation thermique de construction (RTCM) en 2014, entré en vigueur en 2015. Première de son genre au Maroc, cette Règlementation a pour objectif de rationaliser la consommation énergétique des constructions, en fixant les exigences thermiques et de performance énergétique que doivent respecter les bâtiments résidentiels et tertiaires à édifier ou à̀ modifier. Cette règlementation traduit la volonté du pays de renforcer la cohérence entre sa stratégie des énergies renouvelables et sa politique d’efficacité énergétique.
W-Foundation : Agir pour le climat grâce à une application mobile
SAR la Princesse Lalla Hasnaa reçoit à Tokyo le prix international GOI Peace 2018
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*

*





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.
Le Vert – Copyright © 2017

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.