Norme ISO 50001 : Pourquoi vous équiper d’une solution numérique ?

Image présentant la norme iso 50001

Dédiée à la gestion de l’énergie, la norme ISO 50001 met l’accent sur l’amélioration de la performance énergétique des organisations. Si vous voulez commencer, cependant, notez que son application est relativement technique et ne peut pas être faite sans préparation. Pour vous aider à comprendre les défis de la certification ISO 50001 dans l’industrie, nous avons passé en revue les enjeux liés à la mise en œuvre d’un système de gestion de l’énergie dans le secteur industriel et les avantages de l’utilisation d’une solution numérique dans ce contexte.

La norme ISO 50001 en quelques mots

Publiée en 2011, cette norme s’adresse auxations organiz qui souhaitent améliorer leur performance énergétique. Il les provides avec un cadre clair et structuré pour le développement d’un  système de gestion de l’énergie. La norme 50001  aide donc les entreprises à   utiliser plus efficacement l’énergie, à réduire leur consommation et leurs coûts et à limiter leur impact sur l’environnement.


La norme ISO 50001 : Paramètres et mise en œuvre

Quelques rappels sur la norme

La norme ISO 50001 suit la même structure que les normes ISO 9001 et 14001. Par contre, celle-ci a également une dimension technique beaucoup plus importante que ses homologues en termes de qualité et d’environnement.

Pour obtenir cette certification, un fabricant doit être capable à gérer efficacement l’énergie et mettre en place des processus spécifiques. Aussi, la personne doit savoir gérer l’information technique, la retracer et la présenter aux parties prenantes sous la forme d’archives.

La norme a également une dimension économique importante liée aux dépenses et bénéfices, et donc de la récupération. Si vous voulez réduire l’empreinte énergétique de l’entreprise, il faut ajuster les objectifs en fonction du levier que vous visez.

Les besoins des experts

Les 3 normes ont la même structure, mais les contenus à gérer sont plus significatifs en énergie. Par conséquent, il est essentiel d’avoir une certaine expertise en matière d’énergie pour obtenir une bonne compréhension du sujet. Cela explique pourquoi les entreprises recourent à une expertise externe pour impliquer un système de gestion de l’énergie.


Les grands projets du standard    

Un système de gestion ne peut en aucun cas être la responsabilité d’une seule personne. C’est pourquoi il est nécessaire de créer une organisation qui implique plusieurs personnes, y compris la haute direction.

Nous devons donc créer une structure managériale et suivre une méthodologie spécifique. L’entreprise doit commencer par l’observation, la recommandation et la définition des objectifs. Viennent ensuite la mise en œuvre des projets, l’examen périodique, et la proposition de mesures correctives. C’est le cercle vertueux de l’amélioration continue, décrit sous la forme d’une roue: le PDCA (Plan, Do, Check, Act).

Suivant cette logique, l’examen de l’énergie et l’audit consistent à surveiller les flux d’énergie pour toutes les activités de transformation, afin d’analyser la performance énergétique dans  l’état actuel des choses. Il s’agit alors de détecter une consommation importante d’énergie (UES) avant de mettre en œuvre des mesures d’amélioration.

Consommation d’énergie d’unités économiques et sociales (UES)

Une utilisation énergivore est consommation excessive d’énergie, ou qui représente un potentiel important d’amélioration de la performance. La consommation d’énergie de toutes les (UES) doit être d’au moins 80 % de la consommation totale. Mais attention! Le simple fait d’énumérer les utilisations les plus énergivores ne constitue pas une approche de gestion de l’énergie. En outre, on doit savoir comment les contrôler, en modélisant les performances des systèmes étudiés, compte tenu des différentes contraintes qu’ils doivent rencontrer.

Les 5 avantages d’une solution numérique pour la mise en œuvre de la norme ISO 50001.

1.  Meilleure gestion des indicateurs de performance énergétique (EPI)

Ces indicateurs notoires se limitent souvent à une mesure du kWh consommé par unité de production. Un outil numérique peut permettre d’aller au-delà de ces indicateurs clés de performance qui sont trop généralisées et pas complexes.

2. Une vue de la situation en temps réel

Avec les bonnes IPE et une vue en temps réel, il est possible d’agir immédiatement lorsqu’une anomalie est détectée. La mise en place d’un système de gestion vise plus que l’extraction des données et leur analyse à partir d’archives. Vous devez également être en mesure de mettre en œuvre des mesures correctives dès que possible. Cela est impossible à faire avec l’analyse manuelle des données.

3. Rendre la cartographie de l’énergie disponible

Sur une plate-forme numérique comme celle de WATTSC, la cartographie énergétique (compteurs électriques, compteurs de vapeur…) est proposée sous la forme d’un tableau de bord facilitant le choix du SEU.

Selon le contexte et les conditions d’utilisation de l’équipement, vous pouvez avoir une vue précise de tous les facteurs qui influent votre consommation et les corréler les uns avec les autres.

4. La norme ISO 50001: Un support audit rapide et fiable

Le principal avantage d’une solution numérique est de fournir une vue analytique des données énergétiques. Ainsi, au cours d’une vérification, le vérificateur peut être informé rapidement et de façon fiable de l’information conservée. Cette visualisation de données est une valeur ajoutée pour le gérant d’énergie. Celui-ci aura donc à sa disposition des éléments qualitatifs et quantitatifs l’aidant à optimiser sa prise de décision.

5. Aide à la décision pour dépasser   les exigences de la norme ISO 50001

Pour chaque UES, les IPE sont définis en fonction des objectifs et des délais fixés pour les atteindre. Avec la norme ISO 50001, nous nous trouvons dans un projet d’amélioration qui nous oblige à quantifier les résultats obtenus. Avec une solution numérique modulaire, il est possible de tester l’approche sur une base de gestion de l’énergie. Après, il est possible d’ajouter des modules d’optimisation spécifiques à un actif, un utilitaire ou un processus particulier.

Il est possible d’obtenir la certification ISO 50001 avec des lectures manuelles et des feuilles de calcul Excel. Néanmoins, ce mode de fonctionnement peut être une source d’erreurs et une perte de temps. Une solution numérique vous donne une vision clair pour définir les domaines à améliorer et les mesures à prendre. Elle vous permet d’établir des hypothèses, rassembler des équipes et fournir les bons outils au bon moment à la bonne personne. Voulez-vous commencer le processus ISO 50001?

WATTSC peut vous aider à mettre en œuvre votre système de gestion de l’énergie grâce à une plate-forme de renseignement énergétique.

Image par défaut
Tachfine ELKENDOUSSI
Publications: 6

Laisser un commentaire