Axée sur l’innovation durable dans le secteur de l’éclairage LED, cette conférence-exposition de solutions innovantes verra la participation de l’ensemble des parties prenantes, institutionnels, acteurs privés et organismes de formation et Médias, indique le magazine spécialisé Electra, initiateur de ce forum.
4 panels se dérouleront demain pour aborder la question du LED.
Panel 1 : Le scénario mondial des marchés des appareils d’éclairage : états des lieux et tendances du marché des LED au Maroc.
Panel 2 : Influence des LED sur les architectures des systèmes d’éclairage.
Panel 3 : Le Smart Lighting à l’heure des Smart Cities.
Panel 4 : Nouveautés dans l’industrie LED en 2017.

Partant d’une dimension fédératrice, l’efficacité dans l’éclairage pour une consommation responsable, l’événement sera rehaussée par un réseau de partenaires aussi bien publics que privés dont l’ultime finalité sera d’agréger les efforts de tout un chacun dans ce combat pour un verdissement des mentalités, de la conception, la production à la consommation responsable, relève la même source dans un communiqué.
Environ 15% de la consommation mondiale d’électricité est mobilisé pour l’éclairage représentant 5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES), fait savoir le communiqué, notant que le passage à l’éclairage efficace sur le réseau et hors réseau permettrait d’économiser plus de 140 milliards de dollars et de réduire les émissions de CO2 de 580 millions de tonnes par an.
Ainsi, l’éradication de l’éclairage inefficace s’avère l’une des façons les plus efficaces et économiquement avantageuses de lutter contre le changement climatique. C’est pourquoi, les pays d’Afrique dont le Maroc pour la plupart souhaitant réduire de manière drastique leur facture énergétique s’orientent de plus en plus vers des solutions innovantes, compétitives mais plus important encore, vertes, durables.
Le Royaume en plus de ses stratégies environnementales et d’efficacité énergétique s’est également joint au programme Global efficient lighting partnership « En lighting » visant l’élimination des lampes incandescentes connues pour leur caractère énergivore. Autrement dit, le moment est propice pour le FEL dont l’objectif est de dresser un schéma sur la pénétration de la LED au niveau du marché marocain de la lumière.
Astuces écologiques : Nos recettes naturelles pour utiliser le vinaigre de pommes au quotidien
Eaux et forêts : Le HCEFLCD recrute 65 ingénieurs et techniciens forestiers
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*

*






Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.
Le Vert – Copyright © 2017

source

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :