Centrale Solaire

Energies renouvelables : une experte encense le Maroc – Ecoactu






Le Maroc a adopté une vision stratégique en matière de promotion des énergies renouvelables, à travers un grand nombre de projets et d’initiatives, a indiqué, mardi, Nasma Jrondi, experte en développement durable.
Le Royaume du Maroc, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a adopté une “vision stratégique” dans le domaine environnemental visant à développer l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, promouvoir l’intégration régionale et continentale, ainsi que la technologie et l’innovation en la matière, a assuré l’experte, qui était l’invitée de l’émission “Les Mardis du PCNS”, le rendez-vous numérique hebdomadaire du Policy Center for the New South (PCNS) consacré à “L’Évaluation des engagements environnementaux du Maroc à la lumière de la Conférence de Glasgow de 2021 sur les changements climatiques (COP26)”.
De son avis, le Maroc n’a ménagé aucun effort pour atteindre les objectifs fixés par les différents sommets mondiaux sur le climat, dont la réduction du coût de production des énergies renouvelables, et le renforcement de l’arsenal juridique connexe.
Lire également : Entretien : l’objectif de 52% des énergies renouvelables dans le mix énergétique sera atteint avant 2030
S’agissant des efforts du Royaume pour réduire les émissions des Gaz à effet de serre (GES), l’experte a relevé que le Maroc s’est classé au cinquième rang mondial de l’édition 2022 du prestigieux classement de l’indice de performance du changement climatique, aux côtés du Danemark, la Suède, la Norvège et le Royaume-Uni.
Dans le même ordre d’idées, Jrondi a souligné que le Nouveau modèle de développement (NMD) du Royaume a érigé “la justice climatique” et l’économie verte au cœur de ses priorités.
S’agissant de la Conférence de Glasgow, l’experte a mis en avant les grandes lignes de la Déclaration de Glasgow qui a évoqué pour la première fois les énergies fossiles et leur impact sur le changement climatique, regrettant que certains grands pays n’aient pas rempli leurs engagements en matière de réduction des GES.
“Les Mardis du PCNS” se veut un rendez-vous hebdomadaire qui accueille des experts et des représentants des secteurs public et privé, de divers domaines, afin de discuter des sujets d’actualité sur la scène internationale et régionale.












ILS médias société éditrice de EcoActu et Le Manager©




source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *