Non loin de son sein, la ville a vu se développer une entreprise qui n’a pas fini de faire parler d’elle. AUTOMATIQUE & INDUSTRIE (AI), PME de 115 personnes aujourd’hui, performe dans le secteur de l’énergie. Elle est spécialisée dans l’ingénierie industrielle et le logiciel en automation, de véritables plus pour renforcer le secteur dans la région. 
En 2021, AI a pris +30% et conserve donc une dynamique de croissance particulièrement forte. Elle entend bien jouer un rôle non négligeable dans la transition énergétique représentant aujourd’hui plus de 60 % de son chiffre d’affaires. 
Consciente des enjeux du développement durable, soucieuse d’accroître l’indépendance énergétique de ses clients et de diminuer l’impact environnemental, AI a le « vent en poupe » sur le marché du photovoltaïque. Et en fait bénéficier Grenoble !
Son marché est composé d’exploitants et de constructeurs de centrales photovoltaïques. « Nous avons mis en service plus d’un GW depuis 2017 ; l’an dernier nous avons réalisé plus de 600 MW en France, soit plus de 100 projets » déclare avec fierté Pascal MIOCHE, Président du Groupe. 
En outre, des clients prestigieux tels que EDF renouvelables, ENGIE, GREENYELLOW, … viennent renforcer les références d’AUTOMATIQUE & INDUSTRIE et le dynamisme de la région. Capteurs, systèmes de télégestion, solutions d’intelligence artificielle, collecte et optimisation des données, AI reproduit la culture de l’automatisme industriel dans ses centrales photovoltaïques. 
Une fois la centrale installée, AUTOMATIQUE & INDUSTRIE s’attache à accompagner ses clients sur plusieurs types de contrat de maintenance pluriannuels (tierce maintenance applicative, maintien en condition opérationnelle, maintenance assistée par ordinateur…etc.). 
Savoir prévenir les pannes, identifier les signaux faibles et interrompre la marche lors des saisons basses font partie des retours d’expérience que l’entreprise maîtrise. La maintenance des parcs éoliens existants, l’amélioration des rendements et la maintenance systématique et prédictive constituent ainsi ses axes de réflexion prioritaires.
Et pour cause, Grenoble insiste sur le verdissement de son énergie !
La crise Covid-19 a poussé AUTOMATIQUE & INDUSTRIE à renforcer sa digitalisation. Ainsi, dans l’incapacité de se déplacer sur les chantiers des parcs durant cette période, les ingénieurs projets ont mis en service à distance les systèmes d’automation chez leurs clients. Ces derniers ont pu apprécier la baisse des coûts sur leurs contrats et la flexibilité d’une collaboration sur un nouveau format.
De quoi donner des idées à la ville de Grenoble ! Le télétravail fut rendu nécessaire et a donc permis des innovations finalement souhaitables. 
De plus, AUTOMATIQUE & INDUSTRIE s’appuie sur une politique RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) engagée au service d’une croissance maîtrisée. Elle construit son développement en privilégiant le capital humain, notamment grâce à l’implication croissante de ses équipes, à la formation continue et à la montée en compétences de ses collaborateurs. Une initiative que la ville de Grenoble ne peut que valider pour le bien-être de ses habitants !
« Conscients des enjeux de développement durable, soucieux de produire mieux, nous privilégions le « local » naturellement sans forcément produire plus, tout en veillant à réduire l’empreinte carbone …Nous restons ainsi en phase avec nos propres valeurs aitiennes ». 
Le marché du photovoltaïque, en plein essor, va continuer à se développer, avec plusieurs dizaines de gigawatts à installer dans les années à venir… AUTOMATIQUE & INDUSTRIE va ainsi conforter sa place parmi les leaders du système de contrôles commandes automatisées. « Notre ambition est de doubler le chiffre d’affaires à 2026, de passer de 115 à 170 personnes et de renforcer notre positionnement sur l’énergie et l’efficacité énergétique élargie aux bâtiments et à l’industrie » conclut Pascal MIOCHE, Président d’AUTOMATIQUE & INDUSTRIE. En avant pour l’énergie verte à Grenoble !




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.
Une croissance de +100% dans le monde pour la voiture électrique
Le parlement européen fait un all-in sur l’électrique
Voiture électrique: La tarification au kWh généralisée
Voiture électrique: Faut-il payer l’électricité de ses salariés ?
Nouveau: Tesla permet à certains d’envoyer du contenu dans l’espace
Copyright – Tous droits réservés – Tesla Magazine a été lancé en 2013 et est une marque déposée depuis Janvier 2017.

source

Laisser un commentaire