MASEN et le Ministère de la Transition Energétique et du Développement Durable (MTEDD) ont convenu de lancer un Programme d’allocation de capacités dans des sites qualifiés qui seront mis à disposition par MASEN pour le développement de projets photovoltaïques, d’une puissance totale pouvant atteindre 400 MW.  Le but est d’encourager la mise en œuvre de projets solaires dans le cadre de la Loi n° 13-09 impliquant des opérateurs privés.
Ce Programme constitue la première phase de NOOR PV II…
Lancé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu L’Assiste, le Plan NOOR poursuit son déploiement.
Dans le cadre l’Appel à Projets relatif à ce Programme, et suite à l’ouverture des offres des soumissionnaires, le 30 septembre 2021, il a été procédé à l’attribution de 13 lots (sur les 14 que compte le Programme) répartis sur 7 sites pour une capacité totale de 333 MW.
Conformément au cahier de charges relatif à ce Programme, l’attribution de ces lots aux quatre soumissionnaires retenus, tel que détaillée ci-dessous, s’est basée le plan d’intégration industrielle, le contenu local et la contribution au développement économique et social de la zone d’implantation des centrales proposés par chaque soumissionnaire.
Ce Programme viendra ainsi renforcer les capacités électriques en adéquation avec le potentiel économique des zones concernées.
Pour rappel, les sept sites retenus pour ce Programme (Ain Beni Mathar, Bejaad, El Hajeb, Guercif, Kelaa Sraghna, Sidi Bennour et Taroudant) ont été choisis et qualifiés par MASEN compte tenu de plusieurs critères notamment ; l’adéquation à la technologie solaire PV, l’accessibilité, la topographie et l’impact socioéconomique du projet sur le territoire d’implantation.
 

















ILS médias société éditrice de EcoActu et Le Manager©




source

Laisser un commentaire