Dans le cadre de sa politique sociale et sociétale, GPC – Papier et Carton a réussi, pour son site de Mohammedia, l’audit SMETA (Sedex Members Ethical Trade Audit, audit de commerce éthique des membres Sedex) pour la 4ème fois consécutive.
Une nouvelle consécration qui confirme l’engagement et l’excellence de la conformité réglementaire de la filiale d’Ynna Holding envers ses partenaires et clients affiliés à la plateforme Sedex, ainsi que son personnel.
À cette occasion, Mounir EL Bari, Directeur Général, GPC – Papier et Carton  a souligné que : « Nous sommes très content, de cette distinction pour le site de Mohammedia, qui prouve encore une fois l’engagement social et sociétale de GPC– Papier et Carton par le respect des normes du travail et de la santé et sécurité de ses collaborateurs, dans les chaines de production ».
Pour sa part, Meriem Lattaoui, Directeur Ressources Humaines, GPC – Papier et Carton affirme que  «L’objectif de l’audit du site de Mohammedia – et par extension les autres sites de GPC assujettis aux mêmes de règles de gestion – est d’évaluer les aspects de la responsabilité sociétale de GPC – Papier et Carton, notamment des volets : respect des normes de travail, la santé et sécurité, les impacts environnementaux et l’éthique professionnelle. A l’instar des Audits SMETA précédemment réalisés, celui effectué ce mois d’avril a été couronné de succès ».
Cette consécration prouve encore une fois la conformité de GPC– Papier et Carton aux normes internationales en vigueur. La réussite de cet Audit permet ainsi à l’acteur national de confirmer sa notoriété auprès de sa clientèle de haut niveau, constituée de grandes institutions et de multinationales. Mais aussi d’augmenter sa visibilité auprès des acheteurs des grands groupes internationaux.
Pour rappel, l’audit SMETA, est l’un des formats d’audit les plus performants au monde, qui compile un nombre important de bonnes pratiques en matière de technique d’audit éthique. Fondés sur les conventions de l’Organisation internationale du travail, ainsi que les lois locales pertinentes, les audits SMETA peuvent être menés pour deux ou quatre modules d’audit. 
Les deux premiers modules obligatoires pour tout audit SMETA sont les normes du travail ainsi que la santé et la sécurité. Les deux modules supplémentaires qui concernent quatre piliers ont été introduits pour approfondir la dimension de responsabilité sociale des audits SMETA, notamment les systèmes de gestion, le droit au travail, la sous-traitance et travail à domicile, ainsi que l’évaluation environnementale.











ILS médias société éditrice de EcoActu et Le Manager©




source

Laisser un commentaire