La commune de Tanger a décidé d’inscrire l’examen de la pétition, déposée au Conseil Communal par l’Observatoire pour la protection de l’environnement et des monuments historiques (OPEMH) de Tanger, qui traite de l’efficacité énergétique, à l’ordre du jour de la session ordinaire du mois de février.
La commission des affaires sociales, culturelles et sportives et des relations avec la société civile s’est réunie, mercredi, en présence du maire de Tanger, Mounir Laymouri, et des représentants de l’Observatoire et des services communaux concernés, pour examiner une pétition sur l’efficacité énergétique dans la gestion du service de l’éclairage public à Tanger.
L’OPEMH a appelé, dans cette pétition, à mettre en oeuvre la stratégie nationale d’efficacité énergétique, en adoptant ses fondements dans la gestion du service de l’éclairage public, soulignant la nécessité d’améliorer la performance de ce service, en réduisant la facture énergétique et optant pour l’éclairage luminaire « LED », tout en assurant la mise en oeuvre du plan directeur de l’éclairage public, et l’élaboration d’une stratégie de communication pour diffuser la culture de la transition énergétique auprès de la population et sensibiliser à l’importance d’adopter la transition vers l’efficacité énergétique.
La pétition note que la ville de Tanger a connu, au cours des années précédentes, de multiples projets portant sur l’équipement des installations d’éclairage public, notamment dans le cadre du programme Tanger-Métropole, mettant l’accent sur l’augmentation de la facture énergétique de l’éclairage des ruelles et des quartiers résidentiels de la ville, qui s’accapare 65% du total des points lumineux.
Par ailleurs, l’Observatoire s’est arrêté sur certains dysfonctionnements qui entachent la gestion de ce service, notamment l’utilisation des luminaires traditionnels et le maintien des lampes allumées en plein jour.
Précédent post

prochain post

Un groupe thématique à la Chambre des conseillers en visite à la région TTA
Entrepreneuriat: le gouvernement lance le programme national « FORSA »
Région TTA: Première autogreffe réussie de cellules souches hématopoïétiques
Fortes pluies parfois orageuses, chutes de neige et fortes rafales de vents à partir…

source

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :