Copyright © 2017
Algérie Presse Service
– Version mobile –

Copyright © 2017
Algérie Presse Service
– Version mobile –
ALGER- Le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Benattou Ziane, a affirmé que le programme mis en place à moyen terme en matière de transition énergétique et de réduction de la consommation de l’énergie fossile avait été concrétisé par la réalisation de plusieurs projets au niveau national et la signature de conventions intersectorielles pour élargir l’utilisation des énergies renouvelables.
Le programme ministériel tracé, à moyen terme, en matière de transition énergétique a été concrétisé par l’entrée en service de nombreux projets d’énergie renouvelables tels que l’encouragement des auto-producteurs de l’énergie renouvelables, l’élargissement de l’utilisation de l’éclairage public intelligent, la reconversion de près de 200.000 véhicules vers la consommation GPL et l’élaboration du cahier de charge pour la réalisation de stations photovoltaïques d’une capacité de 1000 mégawatt, a précisé M. Benattou lors d’une interview avec l’APS.
Dans ce contexte, le ministre a rappelé la réalisation d’un projet d’urgence concernant “le change du mode d’éclairage” vers un mode plus efficace dans les régions les plus reculées des hauts plateaux, notamment les Aurès, Djurdjura et Ouncheriss.
Le ministre a fait état de 200.000 véhicules équipés en kit GPL dont 50.000 taxis grâce à la mobilisation de plus de 550 ateliers au niveau national, soulignant que le programme subventionnant cette opération avec une réduction de 50%. Cette opération se poursuivra dans le cadre de la préservation de l’environnement et la protection de la santé, outre la réduction de la consommation des carburants conventionnels.
Dans le cadre des conventions sectorielles, le ministère de la Transition énergétique et le ministère de l’Habitat oeuvrent à concrétiser le projet d’isolation thermique des logements sociaux par l’utilisation des isolants visant à créer une couche isolée autour des constructions et assurer une température apaisée et partant, éviter la surconsommation de l’énergie, a fait savoir le ministre.
Le ministère de la Transition énergétique et des Energies renouvelables a entrepris la mise en oeuvre de projets avec le ministère de la Santé pour la réalisation d’un système d’éclairage intelligent de consommation d’énergie électrique moindre allant jusqu’à 80 % au niveau des hôpitaux et des centres publics de santé, a-t-il dit, ajoutant que ce programme sera élargi au niveau de plusieurs secteurs tels que l’éducation nationale, les affaires religieuses et la culture.
Selon le ministre, 30 communes de la wilaya d’Alger ont bénéficié du projet d’éclairage public intelligent dans le cadre du programme d’efficacité énergétique du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales.
Un autre projet similaire sera lancé prochainement dans trois autres wilayas à savoir Bouira, Batna et Tissemsilt, tandis que la wilaya d’Illizi bénéficiera d’un projet d’éclairage public avec l’énergie solaire.
Ces projets, déjà entrés en service et qui seront réceptionnés dans les prochains jours, permettront de rationnaliser la consommation d’énergie, réduire le gaspillage et augmenter le volume des exportations du gaz et du pétrole, a indiqué M. Benattou.
Concernant le projet de réalisation de stations d’énergie solaire d’une capacité de 1000 mégawatts, le ministre a affirmé que le cahier des charges relatif à l’appel d’offres lancé fin décembre 2021 pour la réalisation de ces stations a été finalisé et dont le retrait a été entamé jeudi dernier par plus de 80 opérateurs industriels nationaux et étrangers désirant investir dans ce secteur.
L’élaboration du cahier des charges constitue une étape “importante” dans la réalisation de ce projet national des énergies renouvelables visant dans l’objectif de produire 15.000 mégawatts d’ici à 2035.
 
= L’hydrogène et l’appui des investissements agricoles, priorités du programme à long terme=
 
A long terme, le ministère de la Transition énergétique aspire à contribuer à la réalisation de plusieurs investissements importants, à l’intégration des précédentes réalisations et au lancement du projet de production de l’hydrogène vert.
Le ministère aspire également à lancer le projet de piles à combustible utilisées dans les véhicules et les camions électriques à hydrogène.
Entre autres projets que prévoit le programme à long terme, M. Benattou a cité les bornes de recharge des véhicules électriques, la production des générateurs éoliens, les conducteurs électriques et l’augmentation du taux d’intégration des panneaux solaires locaux.
Concernant l’hydrogène, le ministre a rappelé la création d’une commission nationale composée de cadres des ministères de l’Energie et des Mines et de la Transition énergétique et des Energies renouvelables sous la supervision du Premier ministre, précisant que celle-ci œuvre actuellement à faire aboutir ce projet “pour que l’hydrogène soit le carburant du futur d’ici 2035-2040”.
Le ministère aspire aussi à contribuer à l’augmentation du rendement agricole et de la sécurité alimentaire, notamment en matière d’appui des investissements dans le sud, à travers un accord avec le ministère de l’Agriculture et du développement rural, a-t-il précisé, soulignant que le ministère travaille avec tous les secteurs pour développer l’utilisation des énergies renouvelables et rationnaliser la consommation de l’énergie fossile.
 
 
Restez connectés sur :
Algérie Presse Service

ALGÉRIE PRESSE SERVICE

Avenue des frères Bouadou,
Bir Mourad Rais 16 000
Alger Algérie.

  Tél: +213 (0) 23 56 96 90 / 91 – 92 – 93 – 94 – 95 – 97  
  Fax: +213 (0) 23 56 96 47 / 63  
ALGÉRIE PRESSE SERVICE

Avenue des frères Bouadou,
Bir Mourad Rais 16 000
Alger Algérie.
logo aps footer
ALGÉRIE PRESSE SERVICE – وكـالة الأنباء الجزائرية

Avenue des frères Bouadou, Bir Mourad Rais
16 000 Alger Algérie.
Copyright © 2017 Algérie Presse Service – Tous droits réservés

source

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :