fbpx

Le contenu du rapport doit être adapté à la portée, aux limites et aux objectifs de l’audit énergétique définis. Le rapport d’audit énergétique doit inclure les points suivants :

1. Résumé
  • Résumé de l’usage et de la consommation d’énergie.
  • Classement des opportunités d’amélioration de la performance énergétique.
  • Programme de mise en oeuvre suggéré.
2. Contexte
  • Informations générales sur le consommateur, l’organisme d’audit énergétique et les méthodes d’audit énergétique.
  • Les exigences légales applicables à l’audit énergétique.
  • Déclaration de confidentialité.
  • Contexte de l’audit énergétique.
  • Description de l’audit énergétique, portée et limites définies, objectif (s) vérifié (s) et planning.
3. Détails de l’audit énergétique
  • Description du processus de production
  • Informations sur la collecte de données :
    • Plan de mesure.
    • Type de données utilisées (fréquence d’acquisition, période de mesure, mesurée et estimée).
    • Copie ou référence des données clés utilisées, y compris les rapports d’essais, les certificats d’étalonnage et les enregistrements d’équipement conformément à la planification d’audit énergétique.
    • Analyse de la performance énergétique et de tout indicateur(s) de performance énergétique.
    • La base des calculs, estimations et hypothèses et la précision qui en résulte.
    • Les critères de classement des opportunités d’amélioration de la performance énergétique.
4. Possibilités d’amélioration de la performance énergétique
  • Les recommandations et le programme de mise en oeuvre suggéré.
  • Les hypothèses et méthodes utilisées dans le calcul des économies d’énergie et la précision des économies et des avantages énergétiques obtenus en résultant.
  • Les hypothèses utilisées dans le calcul des coûts de mise en oeuvre et la précision qui en résulte.
  • Une analyse technico-économique appropriée (temps de retour d’investissement, taux de rentabilité interne, coût de cycle de vie et les émissions CO2 évités…), y compris les soutiens financiers connus et tout gain non énergétique.
  • Éventuellement, justifier les estimations financières avec des devis de fournisseurs et installateurs de solutions.
  • L’interactions potentielles avec d’autres recommandations proposées.
  • Les méthodes de mesure et de vérification recommandées pour l’évaluation après mise en oeuvre des opportunités recommandées
5. Conclusions et recommandations

Oh bonjour 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Oh bonjour 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.


En savoir plus sur WATTSC

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur WATTSC

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading